Temps de lecture: 3 minutes

L’internationalisation est un choix stratégique pour toute entreprise qui a des ambitions de croissance et d’expansion.

Si vous avez les yeux rivés sur l’Amérique du Nord, voici trois raisons pour lesquelles vous devriez considérer le pays où 16 des 20 plus grandes villes se trouvent à moins d’une heure et demie de la frontière américaine : le Canada.

1/ Canada et USA : une même culture d’affaires

L’économie canadienne est florissante. Presque tous les pays européens envieraient le taux de croissance moyen maintenu de 2.2% par le Canada au cours de la dernière décennie. Cette croissance continue est enracinée dans une culture pro-entreprise très forte et des liens étroits avec les Etats-Unis. Ces derniers reçoivent notamment 80 % des exportations du Canada. La plupart des grandes entreprises américaines sont également solidement implantées au Canada.

Une expansion au Canada vous donnera ainsi accès à un ensemble de clients à fort pouvoir d’achat, qu’il s’agisse de particuliers ou d’entreprises. Cela vous permettra également de bien comprendre et d’assimiler les pratiques commerciales nord-américaines qui exigent et récompensent la discipline et la capacité à résoudre rapidement des problèmes.

Ainsi, Centreon a fait le choix, suite à sa participation au French Tech Tour 2017, de s’installer à Toronto pour se développer sur la zone Amérique du Nord, tirant parti de la localisation stratégique de la ville avec un avantage clé : Toronto coute deux à trois fois moins cher que New-York et San Francisco.

 

2/ L’ouverture d’esprit et la culture de l’innovation au Canada

La prospérité économique du Canada ne dépend pas uniquement de l’énergie ambiante et de ses relations étroites avec les États-Unis. L’innovation est aussi au coeur de leur identité. Le Canada a développé une expertise dans des secteurs stratégiques disruptifs comme l’intelligence artificielle, l’informatique quantique et la cybersécurité. Le reste du monde l’a remarqué, et il ne tient qu’à vous d’en faire autant ! Facebook, Microsoft, Google, Samsung, Uber, Intel pour n’en nommer que quelques-uns ont réalisé d’importants investissements (1 Mds USD) à Toronto & Montréal au cours des derniers mois pour favoriser notamment leur recherche en intelligence artificielle.

Pour les jeunes entreprises de la Tech, se développer au Canada est aussi une opportunité pour accéder à cette communauté en pleine croissance de chercheurs et d’entrepreneurs afin de créer des produits à la pointe de la technologie. Et vous n’aurez pas à vous inquiéter de l’accueil qui vous sera réservé. L’hospitalité des canadiens pour les entrepreneurs étrangers est exemplaire, et peut-être même à son apogée, puisque le nouveau Programme de visa pour démarrage d’entreprise du Canada est le premier en ce genre au monde. Il repose sur une collaboration entre les entrepreneurs immigrants et des organisations chevronnées du secteur privé qui sont spécialisées dans l’appui aux jeunes entreprises. 

Cette ouverture d’esprit à l’égard de la diversité est un aspect fondamental de la société canadienne qui se manifeste également dans les affaires.

Cerise sur le gâteau : Le Canada est le berceau des universités les plus prestigieuses au monde : Université de Waterloo, Université de Toronto, Université Mcgill, etc. De nombreux talents sont disponibles à un coût inférieur à celui que l’on trouverait aux États-Unis.

 

3/ Le Canada : tremplin idéal pour trouver votre Product Market Fit

Le marché canadien est relativement petit, mais le conquérir vous ouvrira la porte des États-Unis. En effet, partageant la même culture d’affaires et la présence de nombreuses entreprises américaines au Canada facilitera considérablement votre expansion aux États-Unis au moment opportun. Les entreprises canadiennes sont naturellement curieuses et les grands comptes locaux moins sollicités que leurs homologues américains, facilitant ainsi la génération de leads pour les startups B2B.  La société Sesamm, par exemple, qui cible le secteur financier, a décroché davantage de rdv à Toronto qu’à New-York où les prospects sont sursollicités.

Mais il ne faut pas s’y tromper : la signature de contrats sera tout aussi difficile et votre proposition de valeur devra être extrêmement affinée afin d’obtenir du succès. Cette combinaison d’ouverture aux échanges et d’exigence en affaires fait du Canada le tremplin idéal pour remodeler votre positionnement et votre stratégie marketing. Au Canada, vous trouverez les outils, les talents et l’état d’esprit nécessaires pour mettre votre entreprise sur la bonne voie afin d’atteindre son plein potentiel. L’exemple d’Agorize installée à Montréal depuis 2017 illustre bien ce point. Par ailleurs, 3 des 20 mllions CAD levés en avril 2019 seront alloués à la croissance de l’activité canadienne. Agorize emploie aujourd’hui plus de 15 employés au Canada et a ouvert une antenne à Toronto pour croitre les parts de marché qui proviennent de l’Amérique du Nord de 12% à 25% d’ici 2021.

Plus d’infos sur le Product Market Fit  ici.

 

Conclusion :

Le Canada est le laboratoire dont vous avez besoin pour assurer la transition entre vos opérations européennes et nord-américaines. Ce n’est pas un marché facile comme bien des gens l’imaginent, mais il vous offrira les conditions idéales pour réaliser les ajustements marketing et stratégiques indispensables pour pénétrer le marché nord-américain.

Les possibilités offertes par le Canada aux nouveaux arrivants sont nombreuses et variées. De plus, en raison d’une politique d’immigration favorable, le Canada est aujourd’hui une alternative très compétitive aux États-Unis aux yeux des immigrants et des entrepreneurs.

L’expérience du marché canadien vous amènera à découvrir de nouvelles façons de traiter votre développement des affaires, vos ventes et votre marketing afin d’améliorer votre performance.

let’s make it happen!

→ Renseignez-vous auprès de nos experts pour identifier la meilleure façon de lancer votre expansion en Amérique du Nord
Florence TISON, Directrice d’activité Tech & Services @ Business France Amérique du Nord – florence.tison@businessfrance.fr

M