Temps de lecture: 4 minutes
    La Fintech est un secteur en pleine croissance en Afrique, avec des pays tels que la Tunisie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et l’Algérie qui présentent des opportunités importantes pour les entreprises françaises cherchant à s’exporter.

    Tunisie, leader fintech en Afrique du Nord

    La Tunisie a été un leader de la fintech en Afrique du Nord. Le pays connaît une croissance rapide de l’utilisation des paiements mobiles et les néo-banques ainsi que les prêts entre particuliers y sont de plus en plus populaires.

    En outre, les réglementations pour les entreprises françaises sont favorables ce qui facilite les mises en place. Le pays est également bien situé géographiquement, avec des liens étroits avec l’Europe et l’Afrique.

    Les chiffres clés montrent que le secteur postal tunisien a généré plus de 142 millions d’euro en 2020 et 79% du chiffre d’affaires de la poste tunisienne provient des services financiers, ce qui offre des opportunités supplémentaires pour les entreprises françaises de la fintech.

    En dehors de la Tunisie, les institutions postales sont également une source importante d’opportunités en Afrique.

    Les chiffres clés montrent que ces institutions sont très importantes pour le développement économique et social du continent.

    En 2018, le secteur postal africain a généré plus de 12 milliards de dollars de revenus.

    Les institutions postales africaines ont également connu une forte croissance dans le secteur des services financiers, en offrant des produits tels que des comptes d’épargne, des prêts et des transferts d’argent.

    Quelques chiffres clés sur la Fintech en Afrique :

    Au Sénégal, le paiement mobile est largement utilisé, avec un taux de pénétration de 64% en 2018. Le secteur de la Fintech a généré plus de 20 millions de dollars en 2019, avec une forte demande pour les services de paiement mobile et de transfert d’argent.
    En Côte d’Ivoire et au Cameroun, le secteur des paiements mobiles a également connu une croissance rapide, avec un taux de pénétration respectivement de 27% et 25% en 2019.
    En Algérie, la Fintech est encore émergente mais connaît une croissance rapide. Les services de paiement mobile sont en train de gagner en popularité.

    GARDEZ UNE LONGUEUR D’AVANCE SUR L’EVOLUTION DE VOS MARCHES A L’EXPORT

    Inscrivez vous à la selon le secteur de votre choix !

    À la rencontre des institutions postales africaine en septembre 2023

    business meeting

    Pour cette 4ème édition, venez rencontrer les décideurs des Postes africaines en pleine transformation digitale.

    Au programme de cette mission : rencontre avec les autorités tunisiennes et les postes, table ronde, échanges avec des bailleurs de fond et networking !

    Un événement dédié au secteur de la Fintech, permettant aux entreprises françaises et aux institutions postales africaines de réaliser des rendez-vous d’affaires qualifiés.

    • Pitchez votre solution face aux décideurs des postes africaines
    • Réalisez des rendez-vous d’affaires qualifiés
    • Consolidez votre réseau avec des contacts qualifiés

    Information et inscription ici : E-Salon – Business Meetings Institutions postales 2023 – Afrique (businessfrance.fr)

    En conclusion, le marché de la Fintech dans ces pays d’Afrique de l’Ouest et du Nord offre un grand potentiel pour les entreprises françaises de la fintech cherchant à s’exporter, grâce à son marché en croissance, ses réglementations favorables et sa position géographique stratégique.

    En Afrique, les institutions postales sont également une source importante d’opportunités pour la fintech. Les chiffres clés montrent que ces institutions ont un accès privilégié aux populations locales et peuvent fournir des services financiers importants pour le développement économique et social du continent.

    M