Temps de lecture: 3 minutes

    À l’occasion de Money 20/20, 2023 qui aura lieu en juin à Amsterdam organisé par Ascential Events, les équipes de Business France ont souhaité se pencher sur ce choix de ville de la part de cette entreprise d’événementiel anglaise. En tout cas, comme à son habitude, Business France accompagne une quinzaine de FinTech françaises sur son pavillon France à l’occasion de ce salon.

    Concernant les marchés financiers, les Pays-Bas ne sont pas nécessairement les premières cités. On pense souvent aux USA, la Chine, le UK, Singapour ou encore le Luxembourg, mais plus rarement les Pays-Bas. C’est une erreur, et nous allons vous expliquer pourquoi.

    Un marché financiers attrayant pour les fintech  

    Amsterdam

    Les Pays-Bas sont le premier pays anglophone non natif au monde. Ouvert sur l’extérieur, son marché Financier attire 84% des IDE à destination du pays.

    En effet, ceux-ci sont devenus la plaque tournante entre le Royaume-Unis et l’Europe, en plus de bénéficier d’une clientèle riche, par la prospérité du pays, mais aussi sa fiscalité très attractive (qui lui vaut par ailleurs le surnom de plus grand paradis fiscal en l’UE).

    Ces grandes banques, telles que ING, ABN AMRO et Rabobank, rayonnent sur le monde en se numérisant plus vite que leur concurrence mondiale.

    Celles-ci doivent répondre aux clients les plus digitalisés d’Europe dans son marché domestique, les rendant extrêmement compétitives sur le marché international.

    Les Néerlandais sont, en effet, les plus consommateurs d’outils digitaux en Europe, ce qui crée beaucoup d’opportunités pour les FinTech en recherche de consommateurs tech-saavy.

    Avec déjà 852 FinTech en 2022, les Pays-Bas ont à peu près le même nombre de FinTech que la France, mais pour 4 fois moins d’habitants.

    Ces FinTech surfent sur la digitalisation des institutions financières en avance dans le BENELUX, et sur le talent des Pays-Bas à l’export.

    En revanche, les institutions financières de la zone recherchent avant tout l’innovation, une FinTech française disposant d’une technologie de pointe y a toutes ses chances !

    Pour la France et pour l’Europe en général, les Pays-Bas représentent un marché d’exportation idéal si les solutions proposées sont en avance sur leur temps.

    Les Néerlandais sont anglophones, prennent leur décision d’achat rapidement et n’hésitent pas à mettre le prix, s’ils trouvent que la solution se démarque de la concurrence, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur l’édition 2023 de Money 20/20, afin de rencontrer des acteurs tel que ING, ABN AMRO, De Volksbank, Adyen, Mollie, Bunq, et bien d’autres…

     Pour toutes informations, contactez :

    VIOLLETTE Nathan : nathan.viollette@businessfrance.fr

    GARDEZ UNE LONGUEUR D’AVANCE SUR L’EVOLUTION DE VOS MARCHES A L’EXPORT

    Inscrivez vous à la selon le secteur de votre choix !

    M