Temps de lecture: 2 minutes

2020, une année qui demeurera singulière pour le secteur du jeu vidéo. Singulière de par le chiffre d’affaire historique de 5,3 Mds €, sa meilleure performance, singulière également sur son fort impact social qui va bien au-delà de sa fonction première de se divertir voire se graver dans les habitudes des gens pendant les confinements et cet engouement ne sera pas facilement mis de côté.

 

La France est un acteur important du jeu vidéo sur la scène internationale. Selon une étude sur l’industrie du jeu vidéo en France, le marché du jeu vidéo français a crû de manière plus importante que le marché mondial notamment grâce au mobile.

En termes de tendances, 2021 s’annonce comme une année extrêmement positive pour le marché des jeux vidéo, qui commencera à revenir à la normale après une période de croissance exceptionnelle.

Cette année encore, l’industrie du jeu vidéo sera au rendez-vous, dépassant ce contexte difficile pour permettre aux entreprises de la filière de se développer à l’international.

Les entreprises françaises devront continuer à répondre présent et se positionner sur des évènements majeurs internationaux où ils jouissent d’une très bonne réputation.

 

Business France répondra présent aux côtés des entreprises afin de les accompagner et promouvoir l’expertise et le savoir-faire français du secteur sur 3 grands RDV internationaux afin de maximiser la visibilité du marché français :

  • Gamescom 2021 – Pavillon French Tech sur le salon européen des jeux vidéo – Cologne, 15 au 29 août 2021
  • Game developers conference 2021- Pavillon French Tech sur le salon américain des jeux vidéo – San Francisco, 19 au 23 juillet 2021
  • Tokyo Game Show – Pavillon France à l’occasion de la saison de la France au Japon – 30 septembre au 6 octobre 2021

Ces 3 évènements de renommée mondiale, seront encore une fois l’occasion pour les entreprises françaises de se positionner sur 3 marchés stratégiques, de bénéficier d’un accompagnement individualisé et d’une grande visibilité grâce à une grande campagne de communication, des sessions de coaching et/ou mentoring, des RDV Networking…

 

Avec la souplesse renforcée du chèque relance export au 1er avril, les PME et ETI auront la liberté d’utiliser leur 4 chèques relance export pour des actions collectives ou pour des actions individuelles. C’est d’autant plus une bonne nouvelle pour les petites structures.

 

 

Votre contact pour en savoir plus sur ces événements et notre accompagnement pour les entreprises de la filière : 

Patricia BALLUM
Cheffe de projet ICC
Business France
patricia.ballum@businessfrance.fr 

M