Temps de lecture: 4 minutes

La Malaisie, un pays émergent et ouvert, propice au développement du business

Proche de l’accession au club des pays développés, la Malaisie est dotée d’une des économies émergentes les plus matures et diversifiées, avec une croissance annuelle du PIB de +6,1% en moyenne depuis près de 50 ans (1970 et 2018) !

 

Le pays, peuplé de 32,6 M d’habitants, est doté d’un tissu industriel dense avec aussi des entreprises très orientées vers les services. Son intégration dans les chaînes de valeur mondiale a permis à la Malaisie de se diversifier comme dans les secteurs de l’aéronautique ou de l’électronique et de développer des activités exportatrices. La Malaisie est devenue une des économies les plus ouvertes au monde, son commerce extérieur représentant ses dernières années 130% de son PIB.

 

Le succès économique de la Malaisie s’est construit sur plusieurs atouts, notamment une stabilité politique, un modèle de développement ouvert aux investissements directs étrangers, une politique macroéconomique maîtrisée, des coûts de main d’œuvre compétitifs et un niveau d’éducation élevé.

 

Selon les baromètres internationaux, la Malaisie se classe parmi les meilleurs pays émergents en matière de climat des affaires :

  • 12e place mondiale au classement 2020 du Doing Business.
  • 27e rang mondial pour sa productivité (2019 Global Competitiveness Report du World Economic Forum), en faisant un des marchés le plus compétitifs en Asie.

Le développement d’un écosystème Tech en Malaisie, favorable à la croissance en ASEAN des Start-up et des PME à des coûts raisonnables

Située au cœur de la 3e zone la plus dynamique au monde densement peuplée d’environ 680 M d’habitants, la Malaisie s’affirme aujourd’hui comme un hub régional en l’ASEAN. Son positionnement stratégique, la qualité de ses infrastructures, sa main d’œuvre anglophone qualifiée et son environnement d’affaires dynamique en matière de Tech en font pour les entreprises (start-up notamment) une alternative possible à Singapour à des coûts moindres.

 

Le poids croissant de la Tech dans l’économie malaisienne

La Malaisie compte 3 500 entreprises tech, ce qui a généré plus de 160 000 emplois. Les principaux secteurs représentés dans la tech en Malaisie sont le e-commerce (vente en ligne B2C, B2B et C2C, marketplaces), la cybersécurité, les fintechs (e-wallet, mobile app banking) et l’IoT, sachant que le programme « Malaisie Industrie 4.0. 2020-2030 » a pour but de numériser toute l’économie malaisienne et en particulier son industrie. La commercialisation de la 5G prévue en fin d’année 2020 devrait y contribuer.

 

Des start-up qui bénéficient d’un terreau favorable pour croitre en Malaisie et dans la région

Une politique active de soutien gouvernemental aux start-up est impulsée au travers de deux principales agences publiques : d’une part la Malaysia Digital Economy Corporation (MDEC), créée en 1996 et placée sous la tutelle du Premier ministre, chargée de la promotion de l’économie numérique, d’autre part le Malaysian Global Innovation & Creativity Centre (MaGIC), créée en 2013 sous la tutelle du ministère des Finances qui soutient l’entreprenariat et les start-up. Les entreprises opérant dans le secteur des Tech peuvent bénéficier d’un statut particulier (MSC) auprès du MDEC ouvrant droit à une exonération d’impôt sur les bénéfices jusqu’à 5 ans.

Illustrant la dynamique du secteur, depuis le débit de l’année 2020, malgré la crise sanitaire du Covid-19, les start-up en Malaisie ont réalisé des levées de fonds d’environ 500 M USD. Elles peuvent s’appuyer sur un réseau de plusieurs dizaines d’investisseurs et VC malaisiens (comme le fonds souverain Khazanah qui a investi dans Sigfox par exemple), mais aussi des programmes d’accélération (comme Cyberview Living Labs ou le ilabs de Sunway) destinés à sourcer de l’innovation et accompagner les start-up dans leur croissance.

Par ailleurs, illustrations de la dynamique du secteur, la communauté French Tech de Malaisie vient d’être labelisée et Ecole 42 en partenariat avec le Groupe Sunway lance ses activités en juillet 2020 à Kuala Lumpur, renforçant ainsi la place stratégique du pays comme un hub de tout premier plan de la Tech en ASEAN.

La Team France Export mobilisée en ASEANO aux côtés des start-up et PME françaises de la Tech

Nombre entreprises tech accompagnées

  • Une centaine par an tant sur des opérations collectives (comme le French Tech Tour MalaisieSingapour en novembre 2020) qu’en individuel, majoritairement des PME.

 

Organisation de la TFE en ASEAN et Océanie

  • 11 pays couverts soit par Business France au travers ses bureaux en Australie, Indonésie, Malaisie, Myanmar, Thaïlande et Vietnam, soit concernant Singapour et Philippines par les chambres de commerce françaises via une Concession de Service Public.
  • Une équipe de 10 experts Tech & Services à votre écoute sachant que nous privilégions une approche régionale par filière et par zone plutôt qu’une seule approche pays.
  • La TFE T&S en ASEANO est aussi composée des représentants de Bpifrance, mais aussi du Trésor, des Conseillers du Commerce Extérieur de la France et autres partenaires publics et privés.

 

Contacts en Malaisie

 

Rédigé par Xavier Fraval de Coatparquet

Directeur de Business France en Malaisie

Coordinateur Tech & Services en ASEANO

Xavier.fravaldecoatparquet@businessfrance.fr

 

Avec la contribution d’Henri Muller

Chargé de développement Tech & Services

Business France en Malaisie

henri.muller@businessfrance.fr

M