Temps de lecture: 4 minutes

L’Inde – 5ème puissance économique mondiale, pays continent de 1,3 Mds d’habitants – offre de réelles opportunités aux entreprises de la Tech. Avec 1,1 Mds de lignes mobiles, près de 400 M de smartphones et plus de 500 M d’internautes, l’Inde est un pays connecté et fortement digitalisé.

Si l’Inde a longtemps été vue comme un pays lowtech et lowcost et une destination prisée par les GAFA, les banques et les SSII pour l’implantation de call centers ou de backoffice, le pays vit depuis plusieurs années une profonde révolution technologique et se positionne de plus en plus comme une terre d’innovation.

Les multinationales s’intéressent aujourd’hui à l’Inde pour la qualité de ses ingénieurs (1 M de diplômés par an) et cadres (que nous retrouvons d’ailleurs de plus en plus à la tête des principaux groupes internationaux comme Google, Microsoft, Intel ou plus récemment WeWork), mais aussi pour le dynamisme de son marché interne et l’appétit de ses consommateurs. Les GAFAS y installent aujourd’hui des centres de R&D. Walmart ou Amazon ou Uber y investissent des millions, voire des milliards de dollars pour conquérir les consommateurs indiens et prendre des parts de marché stratégiques.

La France est déjà bien positionnée en Inde avec plus de 1000 implantations qui emploient plus de 300.000 personnes et génèrent un CA de plus de 15 Mds USD. Si notre présence a longtemps été limitée aux entreprises du CAC40, elle s’étend de plus en plus aux PME et depuis 2-3 ans aux startups. Evolis, Famoco ou Lyra Network dans la Fintech, BeBound, Kerlink, Luxcarta ou Sigfox dans les Télécoms et les IOT, mais aussi Arkamys, Believe, Dailymotion, HappN, Meero, Ocus, OVH, Send in Blue ou ShARE sont parmi d’autres des exemples de PME et startups innovantes françaises qui réussissent en Inde et se positionnent, pour certaines avec l’appui de Business France, sur un marché encore trop souvent mal connu de nos entreprises.

Pour l’Inde, 2020 sera l’année de la 5G avec le lancement des appels d’offres au premier semestre et les premiers déploiements. 2020 sera également l’année de l’IOT, Reliance et Tata, les 2 conglomérats indiens, ayant en effet promis de mettre leurs réseaux en orbite au cours des prochains mois avec l’objectif pour Reliance de générer à court terme des revenues de plus de 3,5 Mds USD sur cette activité. Walmart a investi 16 Mds USD en Inde en 2018 pour acquérir Flipkart le leader indien du e-commerce. Amazon, qui occupe actuellement la 2ème place sur le podium du e-commerce, continue à investir près de 1 Md USD par an pour développer sa filiale. Après les produits électroniques, toutes les plateformes s’intéressent à présent aux produits frais. Le secteur bancaire vit une véritable révolution avec l’essor des paiements digitaux et le développement des UPI et notamment le succès de PayPayl, l’une des 30 licornes indiennes. L’intelligence artificielle, la blockchain, la cybersécurité, les drones, la greentech, la mobilité, l’e-santé (et la télémédecine) ou le newspace sont en forte croissance et offrent de solides opportunités à nos entreprises.

Business France Inde vous accompagne sur vos projets en Inde. Plusieurs temps forts sont programmés tout au long de l’année pour faciliter l’accès aux marchés et promouvoir l’offre française auprès des décideurs et clients indiens.

  • Ambition India, le 28 avril à Paris, événement phare sur l’Inde en France, organisé cette année en partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères. Venez rencontrer des experts, des entreprises françaises qui réussissent en Inde, mais aussi vos futurs clients et partenaires. Plus de 400 participants sont attendus fin avril au Centre de Conventions du MEAE dans le 15ème.
    https://events-export.businessfrance.fr/ambition-india/welcome/

 

  • French Telcos Days à Mumbai et New Delhi du 11 au 17 octobre. Dans le cadre du déploiement des réseaux 5G, et de l’optimisation des réseaux 4G, venez rencontrer les opérateurs et décideurs indiens dans les télécoms pour positionner l’expertise française et vos technologies et équipements. En préparation de la mission, nous vous invitons à prendre connaissance de l’étude 5G réalisée cet hiver par notre équipe. 
    https://www.businessfrance.fr/la-5g-en-inde-2020

 

  • Mission Open Innovation Deeptech et RetailTech à Bangalore, Hyderabad, Mumbai et New Delhi du 23 au 27 novembre. L’opportunité de découvrir les écosystèmes Deeptech et RetailTech indiens, de nouer des partenariats avec des grands comptes et de rencontrer des clients et partenaires technologiques.

Cette programmation sera complétée au cours de l’année par des événements startups. Des discussions sont notamment en cours pour faire venir des délégations indiennes sur Vivatech ou pour monter une mission dans le NewSpace sur des technologies applicatives (sur les verticales foodtech, ehealth et télécoms). Nous poursuivrons également cette année les chantiers démarrés en 2019 dans l’Education et l’EdTech, secteurs à très forts potentiels, avec notamment des sujets en lien avec les crèches d’entreprises qui sont devenues obligatoire en 2017 pour toutes les sociétés de plus de 50 salariés, l’enseignement à distance des langues étrangères (sujet stratégique dans un pays qui référence 23 langues officielles et plus de 1000 dialectes) ou la gestion RH et l’employabilité des jeunes indiens. Des grands comptes indiens et sri lankais devraient finalement se déplacer en France au cours des prochains mois pour découvrir notre offre et rencontrer leurs futurs fournisseurs de technologies.

 

Vos contacts en Inde :

Jean-François Ambrosio – jean-francois.ambrosio@businessfrance.fr
Chef de Pôle Tech & Services Inde et Asie du Sud

Kamala GOVINDARAJAN – kamala.govindarajan@businessfrance.fr
EdTech et Industries Créatives et Culturelles

Leena RADJIBALY leena.radjibaly@businessfrance.fr
Retail Tech, Télécoms et Cybersécurité

Rifka DAVID – Rifka.DAVID@businessfrance.fr
Fintech, Franchise et RetailTech

Udayan ROY – udayan.roy@businessfrance.fr
Télécoms, Electronique, Software et Cybersécurité      

M