Temps de lecture: 3 minutes

Alors qu’il est encore à ses balbutiements et un peu en retard au niveau des hubs les plus dynamiques comme Londres ou Berlin, l’écosystème des startups en Europe Centrale et Orientale ne doit pas être écarté lors de la recherche d’une scène entrepreneuriale en pleine croissance. Les premiers pas ont déjà été faits et l’écosystème tech rattrape rapidement ses voisins occidentaux. La zone ECO a tout ce dont elle a besoin : idées, motivation et enthousiasme, ingénieurs et designers de classe mondiale.

À ce jour, plus de dix licornes sont sorties de la région ECO, pour une valeur combinée de 30 milliards d’euros. La plupart ont été fondées en Roumanie et en Pologne, avec un nombre prometteur de jeunes pousses qui croît dans toute la région. Selon les experts, on y observe un changement radical passant d’une majorité de startups en démarrage il y a 5 ans à des sociétés élevant d’importantes séries A+ avec des VCs internationaux importants qui les soutiennent. De plus en plus, les startups montent en ambition avec des produits dépassant les frontières de l’UE.

L’investissement monte en flèche. Environ 0,7 milliard d’euros ont été investis dans des startups d’Europe Centrale et Orientale en 2018. Si on considère les startups qui se sont installées aux États-Unis ou au Royaume-Uni, les résultats sont encore plus impressionnants : un montant record de 1,3 milliard d’euros investi. La Pologne est le leader en termes de financements VC, avec des investissements atteignant 611 millions d’euros.

Les réussites dans la région au cours de la dernière décennie sont nombreuses. Selon des estimations, des géants comme Avast (CZ), Allegro (PL) et UIPath (RO) valent désormais entre 2 et 10 milliards d’euros et ont été introduits en bourse. Les licornes potentielles incluent des sociétés comme Kiwi.com ou Alza.cz. En outre, il y a de grands nouveaux arrivants dans la région, par exemple Brainly, la plate-forme EdTech polonaise qui a levé 27 millions d’euros uniquement au mois de juillet 2019.

Intéressé de découvrir le potentiel de la zone ECO ? Voici une courte introduction à la scène startup en Pologne, Roumanie et République tchèque.

Pologne

L’écosystème des startups polonais s’est considérablement développé au cours des dix dernières années : la Pologne a accru sa réputation en matière de technologie et de startups et est désormais reconnue comme l’un des écosystèmes les plus favorables aux startups en Europe et au-delà.

Roumanie

Forte du contexte positif de la zone, la Roumanie devrait profiter de son statut de deuxième économie d’Europe Centrale et Orientale et de sa longue tradition dans l’informatique pour accroître son importance en tant que destination Tech.

République Tchèque 

Pays exportateur en plein digitalisation de son secteur public et orienté vers la production industrielle, qui représente 38% de son PIB, le marché tchèque est un marché de longue tradition d’excellence dans les domaines technologiques et d’ingénierie.
L’écosystème des startups y est actuellement en plein essor.

 

Ne manquez pas une opportunité de découvrir l’écosystème Tech de la zone ECO !

 

En juin 2020, partez en immersion dans ces marchés grâce à la première édition du French Tech Tour Eastern Europe.

 

Pour plus d’informations visitez le site de l’événement  https://events-export.businessfrance.fr/ftt-eastern-europe/

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M