Temps de lecture: 3 minutes

La croissance du commerce électronique en Italie se confirme. Selon l’observatoire sur l’e-commerce B2C de l’école Politecnico de Milan, le montant des achats en ligne en 2019 est proche de 31,6 milliards d’euros, soit +15% par rapport à 2018. L’augmentation en valeur absolue est la plus élevée jamais enregistrée (4,1 milliards d’euros).

Du e-commerce au digital retail

Désormais, le consommateur doit s’adapter à la diversité des canaux car le commerce digital est devenu un marché décisif pour le développement de la consommation en Italie. La croissance continue du e-commerce B2C en Italie ne reste qu’une faible part des achats totaux (7,3%) mais elle permet une croissance de 65% du retail (online et offline).
Selon Roberto Liscia, président de Netcomm (consortium italien de l’e-commerce), il n’y a plus de distinction entre l’achat online et l’achat offline quand ce dernier est favorisé par le digital. Lorsque qu’on s’informe en ligne, et que l’on achète en magasin physique, on parle d’une même expérience d’achat.
Développer une stratégie omnicanale cohérente fait dorénavant partie d’une stratégie customer centric, car le consommateur d’aujourd’hui souhaite une fluidité dans la transition d’un point de contact à un autre, en ligne et physique. Les résultats constatés sont concrets : en 2019, les revendeurs omnicanaux ont vu leurs revenus augmenter de 15 à 35% et la fidélité des clients de 5 à 10%.

L’e-commerce dominé par le m-commerce

L’Italie est l’un des pays les plus avancés dans le domaine des achats à partir d’appareils mobiles (tablettes et smartphones) et le smartphone deviendra le premier canal de e-commerce dans son ensemble entre 2020 et 2021, toujours selon l’observatoire.
Ce phénomène peut être expliqué par le développement tardif du e-commerce en Italie par rapport à de nombreux autres pays alors que depuis 2016, le smartphone est devenu l’appareil le plus utilisé pour se connecter à Internet. Cette tendance a amené les entreprises à développer immédiatement des plateformes responsives, qui s’adaptent au moyen de visualisation, que ce soit sur ordinateur, smartphone, tablette.

En termes de valeur d’achats, le e-commerce B2C à partir de smartphones (m-commerce) est proche de 12,5 milliards d’euros, et représente 40% du e-commerce total en 2019 (contre 33% en 2018). L’ordinateur passe de 60% en 2018 à 55% en 2019, tandis que la tablette est réduite de 6% à 5%. Cette différence entre la part du trafic et la valeur d’achats est expliqué par le fait que les achats à prix élevé sont généralement effectués à partir d’ordinateur, alors que les achats sur mobile sont considérés comme des achats impulsifs.

La croissance continue à deux chiffres du e-commerce confirme les grandes opportunités pour les sociétés françaises qui depuis plusieurs années, se développent en Italie. C’est déjà le cas pour de nombreuses entreprises telles que OVH, Hipay, Content Square, Splio, Commanders Act, Prestashop, Lemon Way etc. Tous les acteurs du marché seront présents au prochain Netcomm Forum, le salon de référence pour le e-commerce et le digital retail en Italie, au programme des 6 et 7 mai prochains à Milan.

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M