Temps de lecture: 3 minutes

Le potentiel du marché tchèque représente 10,6 millions de clients tchèques, soit presque 7 millions d’internautes et 3,6 millions de mobinautes. Le taux de chômage oscille autour de 2%, ce qui en fait le plus bas en Europe. Ajouté à cela l’augmentation progressive des salaires, cela a permis un accroissement de la consommation intérieure et une amélioration du pouvoir d’achat des tchèques.

Pays exportateur en plein digitalisation de son secteur public et orienté vers la production industrielle qui représente 38% de son PIB il est un marché de longue tradition d’excellence dans les domaines technologiques et d’ingénierie dont certaines sociétés tchèques comme Avast, Good Data, Y-Soft ou Socialbakers sont reconnues mondialement. La République tchèque est un pays où l’infrastructure des technologies informatiques est assez développée et disposant d’un réseau robuste de fibre optique. Le niveau de science est très élevé, le pays dispose d’une main d’œuvre tech ayant une très bonne qualité d’éducation où se concentrent des talents, de bons développeurs et ingénieurs. Les tchèques s’adaptent aux technologies numériques assez facilement avec par exemple la généralisation des paiements sans contacts à 93%.

La République tchèque est un pays recherché par les investisseurs étrangers du secteur TIC, cela s’illustre par la présence de centres de développement ou des call centres de Microsoft, Skype, DHL, Tieto, Red Hat ou IBM. C’est aussi un pays où Google n’est pas le seul moteur de recherche et est en forte compétition avec le moteur de recherche local, Seznam.cz, qui reste le n° 1 sur ce marché.

L’investissement dans l’innovation est devenu une des priorités du pays. Un des objectifs de la Stratégie d’innovation de la République tchèque entre 2019-2030 est le renforcement des financements pour la recherche et le développement qui représente actuellement 1,93% du PIB tchèque, pour atteindre 3 % en 2030.

L’écosystème tchèque des startups est en plein essor et devient de plus en plus dynamique. L’ambition de ses représentants étant d’amener Prague parmi les plus grands hubs de startups en Europe et concurrencer ceux des pays occidentaux. La moitié des startups sont spécialisées dans les technologies et 13% dans l’e-commerce. La coopération des startups avec les grandes entreprises, le gouvernement et les investisseurs au sein de l’écosystème s’est améliorée ces dernières années, mais reste toujours un défi à accomplir. Le soutien financier du gouvernement aux projets des startups est en train de se former, comme celui de l’agence d’investissement Czech Invest via les programmes d’accélération ou d’incubation Czech Accelerator. De nouveaux espaces de coworking et d’incubation émergent et des programmes d’accélération croissent dans tout le pays. Des événements comme Startup World Cup&Summit gagnent également en importance.

De part tous ces aspects et certainement encore d’autres, la République tchèque avec son écosystème de plus en plus dynamique offre des possibilités de coopération dans divers domaines et reste ainsi un marché à suivre et découvrir.

Ne manquez pas une opportunité de connaître l’écosystème Tech de la zone ECO ! Participez à la première édition du French Tech Tour Eastern Europe en juin 2020. Pour plus d’informations visitez le site de l’événement  https://events-export.businessfrance.fr/ftt-eastern-europe/

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M