Temps de lecture: 3 minutes

Le modèle français de la French Tech fait des envieux à travers le monde mais inspire surtout ses voisins comme l’Allemagne. Ainsi en 2016, une initiative du Ministère de l’Économie et de l’Énergie a été lancé outre-Rhin afin de créer douze hubs thématiques (Digital Hubs ou de:hub), répartis sur tout le territoire.

12 hubs pour sauver la digitalisation de l’Allemagne

L’objectif général de l’initiative des Digital Hubs est de rendre l’Allemagne plus numérique et plus forte aux niveaux national et international et ainsi rattraper son retard en termes de digitalisation. C’est aussi un tremplin de communication pour le gouvernement afin de définir le pays comme lieu de prédilection pour les investisseurs étrangers.

Ainsi, l’initiative des Digital Hubs représente une image globale de l’écosystème numérique en Allemagne, divisée en douze hubs numériques dotés de compétences et de priorités différentes. En mettant en réseau les hubs entre eux ainsi qu’avec des experts nationaux et internationaux du monde des affaires, de la science et de la société, l’initiative favorise la numérisation des domaines essentiels de l’économie allemande. L’initiative met également en réseau les start-up avec investisseurs, le « Mittelstand » et les grands groupes allemands afin d’intégrer les progrès numérique dans tous les maillons de l’économie.

Un écosystème peuplé de licornes allemandes

Selon les dernières estimations, les hubs rassemblent actuellement plus de 400 start-up. La dernière étude publiée par le Deutscher Startup Monitor 2019 fait également part des nouvelles tendances en termes de lieux de créations de start-up. Ainsi, Berlin reste sur la première place du podium (taux de 16,1 % de start-up installées en 2019), talonnée par la Métropole Rhin-Ruhr (14,3 %), suivie de loin par Hambourg (7,4 %) et Stuttgart/Karlsruhe (7,3 %). Enfin, il est impossible de parler start-up sans mentionner les licornes locales qui sont, entre autres et selon une étude CB Insight et FAZ datée de juillet 2019, Auto1 Group (valorisée à 3,54 Mds USD), ottobock (3,5 Mds USD), N26 (3,5 Mds USD) et Nucom Group (2,2 Mds USD).

Par ailleurs, un nouveau programme d’accélération a été mis en place par Business France: après IMPACT USA et IMPACT China, IMPACT s’adapte à l’Europe ! Pour mieux connaître les programmes IMPACT ou avoir plus de renseignements sur l’édition centrée sur l’Europe, cliquez sur les boutons ci-dessous !

Pour plus d’informations, contactez:

Florian Schnitzler
Chargé d’affaires export et référent start-up
Business France en Allemagne
Martin-Luther-Platz 26, 40212 Düsseldorf
+49 211 300 41 270
florian.schnitzler@businessfrance.fr

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M