Temps de lecture: 6 minutes

Très loin de la crise en 2008 et des mesures d’austérité qui ont suivi, l’Espagne est le seul pays européen à posséder deux villes dans les top 10 des Tech Hub en Europe (Madrid et Barcelone). De nombreux soutiens au niveau national et régional existent pour les startups venant du privé et du public.

Ici, nous vous proposons un bref panorama des différents secteurs en Espagne : la VOD, le retail, l’e-commerce et les écosystèmes startups sont les sujets qui seront abordés.

Le développement de la VOD

Un secteur en forte croissance 

Un secteur propice à la VOD ! L’Espagne est le 4ème producteur de films et de séries dans le monde, avec 38 séries produites en 2015 et 60 en 2018. Cette tendance est à la hausse et de nouvelles séries continuent de voir le jour. En 2018, 3 des 10 séries les plus vues sur Netflix étaient espagnoles (« La casa de papel », « Élite » et « Las chicas del cable »).

Netflix a installé ses premiers studios européens à Madrid en 2018 qui représentent un complexe de 22000 mètres carrés. D’autres producteurs audiovisuels s’attaquent à ce marché comme HBO qui y a commencé une sitcom ou encore Viacom avec Paramount. La croissance des plateformes de vidéos en ligne devrait devenir plus importante sur les marchés hispanophones que sur les marchés anglophones.

Le secteur du retail

En 2018, le secteur de la mode a généré un chiffre d’affaires de 32 Milliards d’euros en Espagne. 35% de ce marché est partagé entre Inditex, Primark et H&M.

L’Espagne renforce sa position de 3ème exportateur de Mode en Europe, ainsi près de 3% de son PIB provient du secteur du textile.

La tendance est maintenant à la consommation « low cost » : sur les dernières années les espagnols sont extrêmement sensibles au prix et favorisent les produits textiles les moins chers. Effet notable avec le succès de Primark pour qui l’Espagne est devenu le deuxième plus gros marché avec 45 magasins en activité. Autre point, 24% des ventes de textiles sont réalisées dans les hypermarchés et supermarchés.

La vente de textile en e-commerce est aussi à la hausse avec + 24,6 % de ventes via ce canal en 2018.

Les 4 régions générant le plus de ventes en textiles sont dans l’ordre : la Catalogne (le poids lourd de la mode en Espagne), l’Andalousie, la Communauté de Madrid et la Communauté de Valence.

Le e-commerce

L’Espagne leader dans le taux de pénétration mobile

Le CA annuel du e-commerce est de 40 milliards d’euros en 2018 en croissance de 27,2% par rapport à l’année précédente.

Le e-commerce en Espagne est très lié au commerce sur mobile, le pays est effet leader européen sur le taux de pénétration du smartphone. L’enjeu est donc au minimu d’avoir un site accessible via un smartphone, mais qu’il soit aussi responsive et mobile friendly. Un autre enjeu est celui de l’expérience d’achat, personnalisable grâce aux chatbots, au contrôle des prix, au big data ou au deep learning.

A noter que le e-commerce englobe aussi le efood : food delivery et grocery shopping. Entendez que la vente alimentaire en ligne (acteurs comme Deliveroo ou Uber Eats) est en forte hausse et que les distributeurs comme Carrefour ou Dia sont fortement impliqués sur le sujet.

L’omnicanalité et la multicanalité au coeur des enjeux 2019

Le grand défi des sites e-commerce est d’adapter leur offre aux nouveaux modèles de consommation et notamment le défi de l’omnicanalité et de la multicanalité. Ces deux tendances sont essentielles pour offrir une meilleure expérience d’achat au consommateur et améliorer les résultats du secteur.

Les trois communautés autonomes espagnoles les plus actives en achat en ligne sont l’Andalousie,  Madrid et la Catalogne.

En moyenne, les utilisateurs achètent 3 fois par mois en ligne, avec une dépense moyenne de 77 EUR (panier moyen calculé sur les deux dernières années).

Les produits physiques sont les plus achetés en ligne, suivi des services.

En 2018, les achats en ligne les plus récurrents sont les produits de divertissement/culture (68 %), les voyages (66 %) et les solutions.

L’écosytème startup

L’Espagne, seul pays à posséder deux villes dans le top 10 des Tech Hub en Europe

L’Espagne est un pays plus petit que la France en termes de taille de marché mais moins concurrentiel et sans doute l’un des marchés de proximité les plus propices à de premières démarches à l’export. L’Espagne a été la 2ème destination (après les USA) la plus privilégiée par les scale up françaises pour leur développement international (source : Frenchweb). Cela peut s’expliquer par plusieurs raisons :

  • Un marché relativement facile d’accès et proche culturellement et géographiquement
  • Un marché du travail flexible et une main d’œuvre ultra qualifiée à un coût attractif.
  • Un impôt sur les sociétés inférieur à celui de la France et des charges patronales plafonnées.
  • Des infrastructures de transport de premier rang (1er réseau TGV au monde, Madrid 6ème aéroport européen et Barcelone 7ème).
  • Un hub d’échanges et d’investissements vers l’Amérique Latine (1er partenaire mondial et accès privilégié vers un immense marché de 1,3 milliard de consommateurs et 400 millions d’hispanisants).
  • Un pays connecté et mobile (87% des téléphones portables en Espagne sont des Smartphones contre 78% dans l’Union Européenne).
  • L’écosystème Tech espagnol est très dynamique : Barcelone a d’ailleurs été labélisée communauté French Tech en 2019.

L’Espagne est le 5ème pays d’Europe en termes de CA pour les TIC et Telefónica, son porte drapeau, un leader mondial.

Télécommunication : Nous avons dédié un article à ce sujet, vous le trouverez en cliquant ici.

French Tech Days Iberia

Découvrez les possibilités qui s’offrent à vous pour découvrir le marché espagnol

En plus du Mobile World Congress en 2020, Business France embarque 18 entreprises aux French Tech Days Iberia qui se dérouleront les 27 et 28 novembre 2019.

Consulter la liste des entreprises participantes sur l’image à droite ci-après et allez directement sur le site de l’événement pour plus d’informations : https://www.frenchtechdays-iberia-fr.com/

Vous pouvez aussi contacter Javier MIGUEL pour avoir plus d’informations sur le marché et l’accompagnement que peut vous proposer Business France -> javier.miguel@businessfrance.fr

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M