Temps de lecture: 3 minutes

L’ASEAN, une des régions les plus dynamiques du monde (3eme après la Chine et l’Inde), enregistre une croissance économique de 4.8% en 2019 et connaît une augmentation spectaculaire du niveau de vie sur ces cinq dernières années.
Avec 647 millions habitants dont 400 millions d’utilisateurs d’Internet, l’ASEAN est également une région ultra connectée et à la recherche d’innovation. Voici bonnes raisons d’oser les marchés de l’ASEAN aujourd’hui.

Des opportunités massives via le mobile

 
Plus de 50% de la population a moins de 30 ans et 90% de ce sous-ensemble a un accès Internet.

Avec une pénétration mobile de 133 % et une pénétration Internet de 53 % (en moyenne), on recense de nombreuses opportunités dans le m-commerce, les jeux vidéo, le mobile banking, le paiement mobile encore la Ad Tech.

Région la plus connectée

aux réseaux sociaux dans le monde

Selon Hootsuite, l’ASEAN est la région la plus actives sur les réseaux sociaux dans le monde entier.

En effet, 375 millions de personnes utilisent les réseaux sociaux et y passent en moyenne 3 heures par jour. Les habitants utilisent beaucoup les réseaux « classiques » Facebook, Twitter, Instagram… mais aussi des réseaux locaux tels que Zalo au Vietnam ou Line en Thaïlande.

Un secteur tech fortement soutenu par les gouvernements

 

Le secteur Tech est fortement soutenu par les gouvernements qui sont conscients de l’importance du secteur comme levier de développement et de croissance économique, voici quelques exemples :

  • Singapour a pour objectif de créer 1 000 emplois en fintech chaque année.
  • L’Indonésie prévoit de soutenir la création de 1000 start-up via le projet « Start Up Movement »
  • Au Vietnam le Premier ministre a approuvé le projet «Supporting National Innovative Start-up Ecosystem to 2025» qui a pour but de soutenir l’écosystème national des entreprises en démarrage d’innovation jusqu’en 2025 et à mettre en place un système juridique et un portail électronique national pour les entreprises en démarrage d’ici 2020.
  • En outre, le Vietnam, la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie et Singapour ont mis en place des feuilles de route pour l’industrie 4.0.  

La présence de leaders régionaux

« Les Triples G » Grab, Go-Jek, Garena / 10 Licornes

Au cours des dernières années, l’Asie du Sud-Est s’est imposée comme l’une des principales régions du monde dans le secteur en croissance des start-up. Depuis 2017, nous assistons à l’émergence des premières licornes sud-est asiatiques, et la région compte désormais 10 licornes, dont les « triple G » Grab (e-travel, Singapour/Malaisie) ; Go-jek (e-travel, Indonésie) et Garena (Gaming, Singapour). 

Un Pool important de « Famous Tech Entrepreneurs » 

Et plus à venir: Tony Fernandes

L’ASEAN est résolument tournée vers l’entreprenariat, et les entrepreneurs y sont admirés.

Grâce au dynamisme de la région, les success stories d’entrepreneurs sont courantes dans les secteurs de la tech et les fondateurs de licornes sont de véritables célébrités à l’image d’Anthony Tan (Grab), Nadiem Makarim (Go-Jek), Le Hong Minh (VNG Corporation) ou Tony Fernandes (Airasia.com).

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M