Temps de lecture: 3 minutes

L’économie japonaise est l’une des plus développées au monde. Son réseau de télécommunication déjà impressionnant est en plein essor notamment avec l’arrivée de la 5G. L’Internet of Things n’est pas en reste dans ce paysage puisqu’il incarne la fascination que les habitants du Pays du soleil levant ont pour la robotique et les technologies de pointe. Ainsi les Japonais voient dans l’IOT un moyen pratique de faire face à la diminution et au vieillissement de sa population, notamment grâce à une réduction des coûts en ressources humaines et un meilleur suivi de l’état de santé des habitants (montres connectées, etc.).

Trois acteurs majeurs sur le marché

D’un point de vue plus BtoB, les applications IoT ont commencé au Japon lentement. Aujourd’hui, il y a plus de 3,17 millions d’abonnements individuels IoT (cartes SIM) au Japon réparties sur 3 Telco.

NTT DoCoMo compte plus de 1,5 million d’utilisateurs, principalement issus des secteurs du transport, de la surveillance, du paiement à distance (y compris les distributeurs automatiques), de l’assistance logistique et du comptage à distance.

KDDI, quant à lui, se concentre depuis le début sur les communications IoT à grande vitesse et à grande capacité et a acquis plus d’un million d’utilisateurs dans les secteurs du transport et de la logistique grâce à des services de communication IoT embarqués, à petite échelle, légers et économiques.

SoftBank, qui est un opérateur de télécommunications relativement récent, compte à peine plus d’un quart de million d’abonnements. La plupart de ses produits concernent l’électronique grand public, ainsi qu’un petit nombre de services de surveillance des ascenseurs et des distributeurs automatiques.

L’industrie japonaise des télécommunications a de grands espoirs pour l’Internet des objets. Il devrait exploser dans des secteurs tels que la télémesure, la gestion des transports, le paiement électronique, la surveillance, la signalisation numérique et la sauvegarde de données. Cela génère d’énormes opportunités commerciales en créant de nouvelles zones de croissance potentielle sur un marché mobile japonais déjà saturé.

Business France x MoMA Japon

Dans le cadre de « Bonjour France », exposez vos produits au MoMA Tokyo sur le corner French IoT x MoMA in Tokyo

Vous avez un produit IOT pour le grand public ? Vous souhaitez tester vos produits sur la 3ième puissance économique mondiale ? Business France vous propose de participer à la mission French IOT au MoMA de Tokyo vous permettant d’exposer et de vendre vos produits dans la boutique du MoMA Tokyo en plein cœur du quartier chic de la ville.

Pour plus d’informations sur l’opération, vous pouvez télécharger la fiche d’information en cliquant ci-dessous ou contacter :

Kaoruko Hayashi / kaoruko.hayashi@businessfrance.fr
Pierre Lecomte / pierre.lecomte@businessfrance.fr
Maxime Sabahec / maxime.sabahec@businessfrance.fr

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M