Temps de lecture: 3 minutes

Face au dynamisme et aux besoins du marché marocain dans le secteur de la ville durable, les pôles de compétitivité du secteur TIC (Cap Digital) et énergie (Capenergies, Derbi, Tenerrdis) ont souhaité s’allier pour structurer une mission conjointe sur le marché marocain.

La mission aura lieu du 27 au 29 octobre 2019.

Mission organisée avec la DGE –

L’objectif est de permettre à leurs membres de découvrir ce marché (secteur, acteurs, recherches, enjeux, besoins…), de développer leur réseau et de nouer et développer des partenariats avec les acteurs marocains sur les thématiques prioritaires suivantes :

  • Production et intégration d’EnR
  • Technologies numériques au service de la ville et de la mobilité durable

Organisée en partenariat avec la DGE, cette Mission Partenariale Internationale comprendra notamment l’organisation :

  • De programmes de rendez-vous individuels avec des partenaires locaux potentiels en fonction du ciblage de chaque participant,
  • Un forum franco-marocain sur la ville durable destiné à entrer en relation avec les acteurs majeurs du secteur au Maroc, à échanger sur les technologies les plus innovantes (bourse aux technologies) et à identifier des partenaires potentiels (ce forum sera organisé sous forme de tables rondes thématiques),
  • De sessions de networking en présence des principaux acteurs du secteur,
  • De l’hébergement durant la mission

Il est important de noter que cette Mission Partenariale Internationale est réservée aux membres des pôles de compétitivité.

Le secteur de la ville durable au Maroc

La ville durable marocaine du futur se veut une ville dans laquelle l’éducation, la mobilité inclusive, la connectivité, la santé ou encore l’utilisation des énergies vertes sont considérés comme des leviers de promotion de la culture de développement durable et de la cohésion sociale.La Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable a fixé pour objectif national en termes énergétique de réaliser une économie de 12% sur sa consommation d’ici à 2020 et de 15% à l’horizon 2030.

Parmi ces projets, on peut citer celui de la première ville durable « Mehdia Sustainable City ». La ville comprendra une cité médicale, un éclairage à l’énergie solaire et un réseau de connexion à l’eau de mer grâce à des infrastructures de désalinisation. La ville verte Mohamed VI, autre projet urbain de grande envergure, est basée sur le respect de plusieurs impératifs écologiques : recyclage des eaux usées, gestion cohérente des déchets, la bonne orientation des bâtiments par rapport à l’ensoleillement ou l’utilisation de transports verts.

Le secteur de l’énergie au Maroc

Le marché marocain de l’énergie fait preuve d’un dynamisme croissant. Le pays a réussi à mettre en place son propre modèle énergétique. Ce modèle basé sur le développement à grande échelle des énergies renouvelables,devient une référence au niveau de la région MENA. Une enveloppe de 16,71 Mds EUR d’investissements à horizon 2020 a été déployée pour la mise en œuvre de ces projets.

L’objectif national affiché est de parvenir à 52% d’électricité produits à partir d’énergies vertes à l’horizon 2030. Le parc éolien Midelt sera ainsi rejoint par une centrale électrique et divers projets hydroélectriques (Noor Tafilalet à Erfoud et Zagora,Noor Atlas à Boudnib).

La Digitalisation de l’économie marocaine

Le secteur des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) constitue un axe stratégique de développement mis en avant par le Pacte National pour l’Emergence Industrielle. En effet, le Maroc est résolu à accélérer sa transformation numérique, le gouvernement marocain ambitionne de positionner le Royaume parmi les pays émergents dynamiques dans les technologies de l’information.

C’est dans ce cadre qu’a été lancée, la stratégie nationale « Maroc Numeric 2020». Ce plan ambitionne, entre autres de généraliser l’usage des TIC, d’inciter l’informatisation des PME, de développer les filières TIC, de réduire de 50% la fracture numérique, de mettre en ligne 50% des démarches administratives et de faire du Maroc le premier hub économique de la région.

Contact : Virginie LEYTES, Mail : virginie.leytes@businessfrance.fr

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M