Temps de lecture: 4 minutes

Pays prioritaire pour l’exportation de solutions retail et adtech, les Etats-Unis enregistrent une croissance spectaculaire de 4% par an depuis 2010. Poussés par les mutations profondes de leur secteur, les investisseurs, marques et distributeurs sont en recherche permanente d’innovation et de différenciation ; le pays concentrant à lui seul plus de 48% de l’investissement mondial en 2018. 

Les Etats-Unis : un marché d’opportunités pour les solutions françaises du Retail Tech et de l’Ad Tech 

En 2017, les dépenses en Adtech dépassaient les 230 Mds USD et les projections annoncent encore une croissance de 45% d’ici 2020. Certaines entreprises françaises de renommée internationale telles que CriteoTeads, MiraklContentsquare ont su profiter de ce dynamisme en s’implantant aux Etats-Unis et y connaissent aujourd’hui un succès croissant.  

En 2018, il existait plus d’un million de magasins aux Etats-Unis et le marché du retail a généré un chiffre d’affaires total de 5 700 Mds USD, un record ! Bien que majoritaire, la vente en ligne ne représente pour l’instant que 10% de la vente au détail. Les grands retailers, se sachant très menacés par la concurrence des « pure players » ainsi que par celle des acteurs de niche qui se positionnent de plus en plus sur la distribution physique, sont donc particulièrement attentifs aux solutions innovantes. 

Le principal axe d’innovation pour les « brick and mortars » est l’amélioration de l’expérience client. Les segments les plus actifs dans ce domaine sont le luxe et les cosmétiques, ce qui constitue une opportunité pour les startups et PME françaises qui sont en général bien introduites dans ces marchés.  

La qualité des ingénieurs français et américains étant très respectée, c’est également un réel vivier et atout pour trouver des talents et s’implanter localement de manière pérenne.

Les nouvelles tendances du marché retail  

Face au développement des marchands en ligne, le principal défi des retailers est d’avoir une meilleure connaissance de ses consommateurs en leur proposant une expérience client réussie et mémorable. La vente en ligne continue de croître à hauteur de 2 % par an, notamment grâce au m-commerce, qui représente aujourd’hui près de 150 Mds USD. Son émergence fait que les consommateurs ont de plus en plus tendance à avoir recours à leur smartphone pour effectuer un achat que ce soit en magasin ou en ligne. 

Parmi les acteurs établis les plus innovants du retail aux Etats-Unis, on peut citer Amazon, Walmart, Nordstrom et Target, que l’on ne présente plus. Mais on trouve également dans le secteur de nouveaux acteurs innovants, tels que Rent the Runway (licorne depuis mars 2019) qui rend des créations de designers accessibles en révolutionnant l’industrie de la mode et du luxe à travers son concept de location. Il y a aussi Peloton, qui a révolutionné le fitness à la maison en donnant accès à des cours de conditionnement physique en continu. Glossier en fait également partie avec ses nouveaux produits de beauté : des soins de la peau et du maquillage faciles à utiliser et abordables. Pour finir, il y a Casper, qui a radicalement transformé le marché du sommeil avec leur matelas que les clients peuvent essayer et tester avant de l’acheter. Ces quatre acteurs étaient initialement 100% digitaux et ont désormais des boutiques en propre.

Afin de répondre aux exigences de leurs clients, ces acteurs font appel à la technologie, notamment dans le domaine de la logistique, de l’IOT, de la réalité augmentée, de la publicité, du marketing ou encore de l’analyse de données de façon à adopter une stratégie omnicanale et de pouvoir ainsi mieux connaître, comprendre et servir leurs clients.

Les nouveaux challenges et menaces des retailers américains 

Il y a certains enjeux auxquels vont devoir faire face les retailers américains dans les années à venir. Tout d’abord, il est important pour eux de réussir à avoir une chaîne d’approvisionnement efficace. En effet, la supply chain peut permettre d’offrir aux consommateurs un service différencié plus rapide, plus prévisible et moins coûteux mais c’est une triade difficile à gérer simultanément sans l’aide de technologies de pointe. 

Face à des consommateurs de plus en plus exigeants et volatiles, les acteurs du retail se doivent également d’être attractifs grâce à de l’omnicanalité et de l’expérientiel. Il faut repenser le parcours client et fournir une expérience personnalisée tout en ayant une vision réconciliée du client à la fois sur un point de vente et sur un site web.  

Il leur faudra aussi faire attention à être bien conforme sur la protection des données et donc de respecter le GDPR et le CCPA (California Consumer Privacy Act) qui deviendra une loi en 2020.  Les entreprises françaises, déjà largement impactées par ces régulations, présentent donc des atouts sur le marché américain.

Pour finir, les startups « digital native » peuvent être une menace car elles s’attaquent aux problèmes chroniques auxquels est confrontée l’industrie du retail : en 2017, les marques verticalisées nées numériques ont connu une croissance près de trois fois plus rapide (44 %) que les acteurs généralistes du commerce électronique aux États-Unis (16 %). 

Une clé d’accès à ce marché incontournable

 

Si vous êtes intéressé par ce marché et que souhaitez exporter votre technologie aux Etats-Unis, le salon NRF de New York est une belle porte d’entrée. Pour ce salon, Business France propose un accompagnement en amont ainsi que sur place pour vous préparer au mieux au marché américain et rencontrer vos potentiels partenaires ou clients. NRF Retail’s Big Show se présente comme le plus grand salon retail au monde et se tiendra du 11 au 14 Janvier 2020. Depuis 4 ans, Business France sélectionne et accompagne une délégation de startups très prometteuses. Contentsquare la startup qui a levé au total près de 105 M€, ce qui lui a permis de se développer considérablement aux Etats-Unis, faisait partie de la délégation 2019.  

Pour plus d’informations sur le sujet :  Cliquez ici 

 

Vos contacts 

Gaëlle Decolnet – Chef de Projet Retail Tech @ Business France Paris
+331 40 73 31 98 / gaelle.decolnet@businessfrance.fr 

Amélie Minne – Trade Advisor Tech & Services @ Business France New York
amelie.minne@businessfrance.fr  

Zoé Fermont – Chargée d’opérations Retail Tech @ Business France Paris
+331 40 73 30 05 / zoe.fermont@businessfrance.fr 

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

M