Temps de lecture: 4 minutes

Londres, capitale mondiale de la fintech

 

Malgré une situation politique qui n’est pas sans générer quelques incertitudes, Londres conserve tant bien que mal son titre de « capitale mondiale de la Fintech ». En 2018, le UK cumulait à lui seul plus de la moitié des « deals » d’investissements Européens dans le secteur, et totalisait un revenu annuel estimé à 26 milliards dollars.

En alliant soutien actif du gouvernement, cadre réglementaire avant-gardiste, et écosystème culturellement tourné vers l’innovation, le Royaume-Uni offre un terreau propice au développement des jeunes pousses de la Fintech, et continue d’attirer les entrepreneurs du monde entier. Explications.

♦ Une culture d’ouverture face à l’innovation

« Quand nous avons démarré notre société en 2011, il était beaucoup plus simple de se lancer au Royaume-Uni que partout ailleurs. Londres est une plateforme internationale où les gens ont une très forte culture financière, avec un volume d’early adopters qui vous permettra de vous développer 10 ou 20 fois plus vite », explique Philippe Gelis, co-fondateur et CEO de Kantox, Fintech multinationale spécialisée dans la gestion du change. En particulier, l’écosystème local – qui comptabilise 43 000 entreprises dans les services financiers et l’assurance – offre un terrain favorable à l’émergence d’acteurs divers. « Les entreprises y sont plus habituées à utiliser des sociétés de service financiers et autres types de petits intermédiaires. Le secteur est beaucoup plus accessible au Royaume-Uni », précise Philipe Gelis.

 

♦ Un cadre règlementaire souple et dynamique

Dans ce contexte, le gouvernement et l’organe régulateur, la Financial Conduct Authority (FCA) jouent un rôle clé. Le Royaume-Uni a été l’un des premiers pays à élaborer des normes et des politiques de réglementation propres aux Fintechs, comme en témoigne le co-dondateur de Kantox : « Quand on se lance au Royaume-Uni, la FCA est très pro. Le processus de régulation se fait rapidement et dure le temps annoncé. ». En particulier, le régulateur britannique joue un rôle précurseur en lançant des initiatives de pointes telles que la « Sandbox », lancée en 2016 pour favoriser l’expérimentation de solutions innovantes en conditions réelles, et plus récemment, la création d’un réseau mondial pour l’innovation financière (GFIN), visant à offrir un cadre international de collaboration entre les régulateurs de 11 pays.

 

♦ Un écosystème technologique international

Si le secteur financier fait preuve d’un tel élan en termes d’innovation, c’est notamment lié au caractère international de l’écosystème technologique local. « Au Royaume-Uni, une startup sur deux est lancée par un étranger. Ça fait une énorme différence, et ce côté très international permet aux Fintechs d’attirer des très bons profils, les poids lourds du secteur », ajoute Philippe Gelis. Des synergies qui ont permis de voir l’émergence de programmes d’accélération et incubateurs de pointe dans le secteur de la Fintech, parmi lesquels le Startup Bootcamp Fintech, Level 39 ou encore l’incubateur de Barclays, Rise.

 

♦ Brexit, quel impact ?

S’il est pour l’instant difficile de mesure l’impact provoqué par le Brexit, le gouvernement a annoncé son intention de maintenir la performance du secteur sur la scène internationale avec un certain nombre d’initiatives allant dans ce sens (régimes de réglementation spéciaux, programmes de visas propre au secteur technologique…).

 

♦ Le French Fintech Tour – Un programme complet pour accélérer votre développement au Royaume-Uni

Afin de faciliter le lancement des Fintechs françaises au Royaume-Uni et d’améliorer leur connaissance du marché local, Business France a crée le French Fintech Tour, dont la 3ème édition se tiendra à Londres et à Dublin du 2 au 4 juillet 2019. Au travers d’un roadshow de 3 jours, une dizaine de Fintechs sélectionnées auront l’opportunité d’interagir avec les écosystèmes financiers britannique et irlandais via des conférences, évènements de networking et rendez-vous B2B. L’objectif : Connecter chaque Fintech à l’écosystème technologique et financier local, en lui permettant de rencontrer de potentiels clients, partenaires, mentors ou investisseurs.

⇒ Tout savoir sur le French Fintech Tour UK : https://events-export.businessfrance.fr/frenchfintech/
⇒ Votre contact pour en savoir plus sur les opportunités du marché anglais et l’accompagnement de Business France pour les fintech : Emmanuelle DROUINEAU – emmanuelle.drouineau@businessfrance.fr

 

De nombreux hubs et autant de possibilités pour la FinTech française en zone Rhénane

 

La filière FinTech est également particulièrement dynamique en zone Rhénane ; en atteste les levées de fonds enregistrées en 2018 : 187,9 M CHF par les FinTech suisses, plus de 500 M EUR par les FinTech allemandes et une levée de 3,5 M EUR en série A en juin dernier par la FinTech autrichienne Cashpresso.

Cette vitalité s’explique par une décentralisation forte et des hubs régionaux stratégiques et puissants. Les trois principaux hubs en Allemagne se situent à Francfort et Munich pour les FinTech orientées B2B ; Berlin pour celles orientées B2C. En Suisse, les villes de Zurich et Genève sont les deux points d’ancrage pour les deux communautés linguistiques les plus représentées dans le pays. En Autriche, Vienne représente le lieu majeur de la filière.

Penser FinTech outre-Rhin, c’est penser également aux incubateurs locaux, vraies pépinières de start-ups locales mais aussi de grands comptes de la finance et de l’assurance. Ainsi, le TechQuartier de Francfort, le WeXelerate de Vienne et le F10 de Zurich sont autant de portes d’entrée et d’accélérateurs sur le marché germanophone.

En outre, Business France organise la 2nde édition du FinTech Tour en Zone Rhénane entre l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, du 19 au 21 novembre 2019.
Ambroise Fargère, de la société +Simple.fr, précise :

« Pour une première participation à un événement Business France, j’ai pu apprécier leur rôle d’accélérateur en termes de prise de contact lors du FinTech Tour en Allemagne. Sur les deux jours du Tour à Francfort, j’ai pu rencontrer tous les acteurs de la place financière tels que banques, incubateurs, assureurs, avocats, sociétés de conseil, qui permettent de renforcer notre stratégie de développement outre-Rhin. »

⇒ Tout savoir sur le Fintech Tour Zone Rhénane : https://events-export.businessfrance.fr/fintechtour-deat2019/
⇒ Votre contact pour en savoir plus sur les opportunités de la zone et l’accompagnement de Business France pour les fintech : Florian Schnitzler –florian.schnitzler@businessfrance.fr

⇒ Retour en vidéos sur le Fintech Tour Allemagne-Autriche 2018 avec le directeur Business France Zone Rhénane, les startups participantes et partenaires du programme : https://www.youtube.com/watch?v=A2oSkwtrbBk&list=PL_9AkjQXBMkLxm2wsrHuJsj06LA2judr2

 

 

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

 

M