Temps de lecture: 5 minutes

Le Mobile World Congress 2019, plus grand salon international dédié aux secteurs de la téléphonie-mobile à Barcelone, a fermé ses portes le 28 février après quatre jours intenses !
Plus de 109 000 visiteurs ont pu découvrir les innovations présentées par près de 2 400 sociétés parmi lesquels on retrouve Huawei ou encore Samsung.

Le pavillon French Tech s’est une nouvelle fois affirmé comme le plus grand pavillon national. Présent sur le Hall 5 et 8.1, les 90 sociétés accompagnées ont pu profiter du réseau des bureaux de Business France à l’étranger avec plus de 500 rencontres organisées avec les grands acteurs du secteur de différents pays, tel que Samsung, SAP, Ericssen, Nokia ou encore Telefonica mais aussi la venue de délégations Chinoise, Turque, Allemande ou Finlandaise.

Pour la 5ème année consécutive, les Business France Awards, en partenariat avec Orange, Air France et ST Micro ont récompensé 4 entreprises innovantes : Miraxess, Tempow, Broadpeak et Secure IC, lors d’un cocktail de networking sur le Pavillon.

A noter également parmi les temps forts de la présence française sur le salon, la visite de la Directrice de la Mission French Tech, Kat Borlongan, qui s’est déplacée sur les Pavillons accompagnée des députés Eric Bothorel (Bretagne) et Laure de La Raudière (Eure et Loir). Elle a également participé à la toute nouvelle initiative « French Tech meets Spain Tech » avec son homologue espagnol : une rencontre entre start-ups françaises et espagnoles orchestrée par Business France Espagne [Aperçu vidéo ici].

Sans oublier les évènements organisés sur le Pavillon French Tech par nos partenaires: Coffee break Wai by BNP Paribas, sessions de pitchs avec des grands comptes par le Pôle Systematic, soirées et évènements de networking avec le Pôle SCS, Bretagne Commerce International ou encore workshops avec Paris Region Entreprises. Nous remercions infiniment tous nos sponsors et partenaires pour leur forte implication sur cette belle édition qui a permis de nouveau à l’innovation française de rayonner au delà de ses frontières.

Cette édition a été également animée par de nombreuses conférences abordant les enjeux actuel et futur de ce secteur, et notamment le développement de la 5G, sujet star du salon, dans tous les halls et sur toutes les lèvres.

Mais qu’en est-il à l’heure actuelle, quels sont les pays en avance dans ce domaine ?

Selon les dernières études, quatre pays sortent leur épingle du jeu aujourd’hui : la Finlande, la Corée du Sud, l’Australie et la Suisse.
Nos experts de ces quatre marchés vous proposent un état des lieux sur ce sujet au centre de toutes les attentions :

 

FINLANDE

 

La Finlande est un des pays où l’usage du haut débit mobile est le plus développé. En 2016, jusqu’à 97% des ménages avaient accès à une connexion mobile haut débit. Le pays est le plus couvert de l’UE en termes de pénétration du haut débit mobile, avec un taux de 147,2%.
En janvier dernier, la Finlande est devenue l’un des premiers pays au monde à permettre le lancement de réseaux commerciaux de 5G. Elisa est devenu le premier opérateur au monde à commercialiser un réseau 5G et à vendre des abonnements 5G.

Tout le pays est mobilisé pour faire de la 5G un réseau utilisé par le plus grand nombre, à commencer par le géant finlandais Nokia, dont les actions ont progressé de près de 30% en 2018, grandement grâce à la 5G.
Enfin, dans la continuité de ce développement toujours plus actif et dynamique, la Finlande a été le premier pays au monde à lancer la recherche sur la 6G, dont des pôles de recherches existent déjà, notamment dans la ville de Oulu, dans le nord du pays.

 

COREE DU SUD

 

Les premières démonstrations de téléphonie 5G ont eu lieu en Corée en février 2018, à l’occasion des JO d’Hiver de Pyeongchang.
Le lancement des premiers abonnements 5G aura lieu cette année, dès le mois d’avril, avec l’arrivée des premiers smartphone compatibles 5G. Pour le moment seules les 8 plus grandes villes de Corée sont couvertes par le réseau 5G, mais les opérateurs locaux prévoient la couverture de 85 villes (80% de la population) d’ici 2020.

L’arrivée de la 5G en Corée devrait logiquement donner un coup de fouet aux marchés de l’internet des objets (appareils portables, services et solutions liées), dont les applications seront multiples : domotique, véhicules autonomes, médecine à distance et e-santé. Ces nouveaux marchés représenteront autant de nouvelles opportunités pour les entreprises françaises.

 

AUSTRALIE

 

L’Australie se révèle être l’un des pays en tête de la course mondiale à l’adoption de la 5G et à la commercialiser.
Plus d’un million de combinés compatibles 5G devraient être vendus dans le monde en 2019, et l’Australie devrait en vendre 50 000. Cette forte proportion est largement imputable à l’état de préparation de l’infrastructure 5G.
Les opérateurs de réseau australiens ont injecté des centaines de millions de dollars dans les infrastructures 5G, jetant ainsi les bases de la technologie et lui permettant de prendre la tête du peloton.

Il est prévu qu’un million de périphériques d’accès sans fil fixes 5G seront installés dans le monde en 2019, et que l’Australie devrait en installer 10 000 d’ici la fin de l’année. De nouveaux partenariats entre les fournisseurs de services sans fil fixes 5G et les conseils municipaux devraient voir le jour afin de mettre en place des petites cellules sur des sites publics. Cela permettra aux opérateurs télécoms de la déployer à travers une ville, sans avoir à acquérir des biens immobiliers.
Il est également prévu l’arrivée d’une nouveaux appareils IoT innovants compatibles avec la 5G.
Les vitesses de données élevées et le faible temps de latence fournis par la 5G devraient stimuler des secteurs tels que la santé, les transports intelligents, la fabrication ainsi que tous les secteurs dépendant d’une bonne connectivité internet.

 

SUISSE

 

La Suisse fait partie, des premiers pays du monde dans lesquels il sera possible de déployer des réseaux 5G. Elle joue un rôle moteur sur le plan international dans le domaine des lignes à fibre optique puissantes, infrastructure essentielle pour transmettre les données aux antennes dans le cadre de la 5G.
Le mois dernier les licences pour la nouvelle génération de téléphonie mobile ont été attribuées, aux trois opérateurs suisses : Swisscom, Salt et Sunrise. L’attribution de ces licences est un point central de la numérisation de la Suisse.
Swisscom a déjà annoncé vouloir déployer la 5G ponctuellement dans 60 localités avant la fin de l’année 2019 et a déjà mis en place avec Ericsson en septembre 2018 le premier réseau 5G complet de Suisse sur lequel les premières transmissions de données ont pu être effectuées.

D’ici 2024 la Commission Fédérale de la Communication exige des opérateurs qu’ils desservent, en 5G, 50% de la population avec des fréquences inférieures à 1 GHz.
Ce développement rapide de la 5G en Suisse permettra d’ouvrir les portes à de nombreuses applications innovantes de l’IoT, du domaine médical, du traitement de l’image ou encore des véhicules autonomes.

Votre contact pour en savoir plus sur le MWC et l’accompagnement de Business France pour les entreprises des télécoms :
Caroline GINOUX – Business France Paris – caroline.ginoux@businessfrance.fr

 

 

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

 

M