Temps de lecture: 3 minutes

Le e-commerce a littéralement explosé ces dernières années à Taïwan. De 2011 à 2016, la croissance a été de 74%. La taille du marché a atteint 38 milliards d’euros en 2018 et elle est estimée à 61 milliards d’euros en 2022 : des chiffres décoiffants qui illustrent le potentiel énorme dans ce pays « petit mais costaud ».

 

Le e-commerce à Taïwan : plus qu’une habitude, un sport national

 

Pour faire simple, à l’heure actuelle, tous les taïwanais achètent déjà en ligne. Plus de 15 millions de personnes ont commandé en ligne en 2019, sur 23 millions d’habitants… Le e-commerce est donc devenu le vrai sport national pour tout le monde, mis à part les enfants, quelques seniors et les rares personnes n’ayant pas internet, dans les zones rurales les plus reculées. Taïwan est donc un marché ultra concentré, et très qualitatif.
Le panier moyen est d’environ 35 euros, pour plus d’un million de transactions par an.

 

Le smartphone en première position, pour acheter en local ou en transfontalier

 

Les plateformes leader sont Momoshop, Rakuten, PCHome, Yahoo. Un aspect à ne pas négliger pour ceux qui souhaitent se lancer : la tendance à conclure ses achats sur le smartphone directement. En effet, la culture smartphone est très avancée, et plus de 70% des consommateurs ont déjà effectué des achats par ce biais, sans attendre de se rassurer devant son desktop ou laptop. Grâce aux infrastructures de communication exceptionnelles, notamment en 4G, les taïwanais n’ont aucun souci pour finaliser avec leur smartphone. Pour se distinguer en tant qu’e-commerçant, il faut donc impérativement soigner sa présentation mobile, et jouer sur les réseaux sociaux de façon intelligente et visible.

A noter aussi, la proximité géographique avec le Japon, la Corée et la Chine, qui a entraîné une augmentation significative des transactions transfrontalières. Les chaînes logistiques se sont aussi adaptées à ce mode de fonctionnement. Les barrières psychologiques dans l’achat hors du territoire restent donc les sempiternels questionnements sur les délais de livraison, la transparence sur l’acheminement, et bien sûr, les frais de douane et autres taxes qui baignent dans l’inconnu.

 

Logistique et paiement optimisés, le retail tech, la fintech et la cybersécurité en plein essor

 

Côté livraison, logistique, et paiement, Taïwan dispose d’un environnement conçu pour faciliter la vie de tous. Avec un réseau d’épiceries de proximité, ouverts 24/7, comme les chaînes 7 Eleven, Family Mart par exemple, les consommateurs peuvent commander en ligne, et bénéficier d’une livraison dans le magasin à proximité, et d’un paiement par cash à l’arrivée du colis. Cela évite les tracas d’horaires, de queue, pas besoin de faire la garde chez soi pour réceptionner.

L’aspect temps et praticité est primordial dans la psychologie du consommateur. Nous restons tout de même dans la culture de l’efficacité d’une société asiatique hyper développée. De plus, en plus du son côté pratique, ces mini-marchés de proximité permettent de payer à la caisse physique, plutôt que d’effectuer un paiement en ligne par carte. La fintech est en conséquence, en plein essor aussi, car les consommateurs habitués à payer par cash, s’ouvrent petit à petit aux nouveaux systèmes de paiement. Il y a donc du terrain à explorer pour nos startups françaises dans ce domaine, mais aussi dans la cybersécurité.

 

Tous ces éléments, alliés à la grande ouverture d’esprit des consommateurs taïwanais, il n’est donc pas étonnant que le e-commerce se porte si bien. Ajoutons aussi que les taïwanais sont généralement avides de nouveautés internationales. Nos produits et services français ont donc une bonne chance de trouver un public. Le bureau Business France de Taïwan est en relation avec plusieurs grandes plateformes d’e-commerce. Si nous recueillons plusieurs demandes, nous pouvons envisager d’organiser des visioconférences avec ces plateformes, sans avoir à vous déplacer. Si vous êtes intéressés pour vendre ou pour mettre en place des partenariats sur place, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Votre contact pour plus d’information sur le e-commerce et secteurs liés à Taïwan
Gia TO – Business France Taipei – giadinh.to@businessfrance.fr

 

 

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

 

M