Temps de lecture: 2 minutes

A l’instar des pays membres de l’UIT (Union Internationale des Télécommunications), la Côte d’Ivoire s’est engagée à basculer son système de diffusion télévisuelle de l’analogique vers le numérique et ceci au plus tard le 17 juin 2020.

En lançant officiellement le signal de la Télévision Numérique terrestre (TNT) en février dernier, le gouvernement a de ce fait lancé officiellement les activités de sept nouvelles chaînes de télévision d’accès libre et deux bouquets accessibles par abonnement qui viendront compléter l’offre déjà disponible. Environ 65% d’Ivoiriens recevront la TNT d’ici à la fin de l’année avec un objectif de 95 à 100% en 2020 selon les prévisions des observateurs.

La Côte d’Ivoire est l’une des places importantes de la région dans la révolution qui change le paysage audiovisuel du continent africain.
Les groupes internationaux se sont déjà positionnés dans la zone : la chaîne A+ (de Canal+), Universal, Dailymotion, Voxafrica, Startimes etc.

L’environnement pour les producteurs est favorable, notamment pour ce qui concerne les formalités allégées et la facilité d’obtention des autorisations de tournage. Dans un pays où la téléphonie mobile reste le principal mode d’accès à l’Internet pour environ 40 % de la population, la consommation TV en Côte d’Ivoire (surtout sur les mobiles) connaît une forte progression, entraînant un fort développement de l’industrie du divertissement multiplateforme et multi-écrans : Le secteur du divertissement et des médias (films, internet, télévision, musique, radio et jeux vidéo) est amené à croître de plus 35% d’ici 2021. De plus, le lancement effectif des nouvelles chaînes de la TNT prévues pour le second trimestre de l’année s’accompagnera d’une plus forte demande de technologies et de contenus.

Prendre leur part d’opportunités dans ce secteur de l’audiovisuel en pleine évolution constitue le challenge de plusieurs sociétés audiovisuelles, qu’elles soient internationales, régionales ou locales, et qui participent chaque année à DISCOP ABIDJAN. Et c’est à DISCOP qu’elles trouvent le contenu dont elles ont besoin pour alimenter toutes les plateformes de divertissement dont le nombre se multiplie. Plus que n’importe où ailleurs dans le monde, l’Afrique francophone est pleine de promesses et la Côte d’Ivoire demeure une terre d’expérimentation.

Lancé en 2015 pour favoriser les échanges avec et entre les 34 pays d’Afrique francophone, ainsi que ceux où le français est beaucoup parlé, comme en Algérie ou en Egypte, DISCOP Abidjan est conçu pour aider les producteurs d’Afrique francophone à bâtir des ponts avec les pays anglophones, lusophones et swahilis. DISCOP Abidjan se tient pendant 3 jours fin mai à Abidjan, le cœur économique de la Côte d’Ivoire et réunit chaque année environ 750 participants autour d’un programme qui inclut :

♦ un “Marché” où s’achète et se vend du contenu fini, en cours de production ou en développement,

♦ des activités de networking,

♦ un programme intitulé NEXT GEN, avec conférences, présentations, discussions, ateliers de travail et sessions de pitch.

♦ et bien entendu des rencontres business individuelles et ciblées organisées par Business France

Prenons rendez-vous à Abidjan du 29 au 31 mai 2019 : Les équipes de Business France vous y accompagnent et vous aident à identifier vos futurs clients et partenaires.

Billet d’expert rédigé par Innocent N’DRY
Conseiller Export Tech & Services @ Business France Côte d’Ivoire – innocent.ndry@businessfrance.fr
N’hésitez pas à le contacter pour plus d’informations sur l’accompagnement des entreprises françaises de l’audiovisuel à DISCOP Abidjan 2019.

Plaquette de l’événement

 

 

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

 

M