Temps de lecture: 4 minutes

La pénétration du haut débit et les vitesses de connexion dans les pays nordiques sont parmi les plus avancées au monde. Le fort taux de numérisation et l’augmentation constante du temps passé sur les écrans engendrent une demande croissante d’infrastructures de haute qualité. Les opérateurs jouent un rôle de plus en plus important dans ces nouveaux écosystèmes connectés.

Depuis 2018, les changements technologiques se sont considérablement tournés vers l’implantation de la cinquième génération de réseaux de téléphonie mobile 5G et l’introduction du NFV à plus grande échelle. Quant à la connection par la fibre, elle est toujours en plein déploiement, et atteint les taux de couverture les plus importants au monde.

« La région nordique est l’une des régions les plus innovantes au monde. Le développement de la 5G progresse rapidement et la région nordique sera à l’avant-garde de ce développement. Cela crée des emplois et de la prospérité dans nos pays », a déclaré le Premier ministre suédois, Stefan Löfven.

Les pays nordiques ont toujours été pionniers dans l’adoption des nouvelles technologies et ont été parmi les premiers au monde à reconnaître les possibilités offertes par le vaste déploiement des services sans fil. Au début des années 1980, des acteurs régionaux ont mis au point le système de téléphonie mobile nordique, un réseau analogique qui est rapidement devenu le service mobile le plus largement adopté dans le monde, tant par les utilisateurs professionnels que par les consommateurs. La mobilité est devenue un courant dominant. Le suédois Ericsson et le finlandais Nokia ont été des acteurs majeurs de cette entreprise européenne.

La croissance continue du marché a été tirée par la croissance du nombre de connexions : le nombre de mobiles et le volume de données dans les réseaux de téléphonie mobile n’ont cessé de croître fortement ces 4 dernières années.

 

La Suède lead sur la fibre, avec 87% de la population couverte. C’est plus de 95% de la population qui utilise internet quotidiennement et 95% des foyers et entreprises qui auront accès au haut débit à large bande 100Mbits/s en 2020. Même si la Suède se situe bien au-dessus de ses voisins pour les abonnements à haut débit, ils sont toutefois en augmentation dans tous les pays nordiques ; tous affichant un taux supérieur à la moyenne européenne du nombre d’abonnements par habitant. Cette demande croissante de capacité à plus large bande est liée à l’augmentation de la consommation de contenus audiovisuels en ligne. La Suède sera également l’un des premiers pays européens à déployer la technologie 5G sur son territoire.

 

Au Danemark, c’est le taux de pénétration de la télévision par câble qui est le plus élevé de la zone. Le pays fait figure de leader en matière de connexion, avec l’un des taux de pénétration digitale les plus élevés du monde (96% de sa population). Par ailleurs, un fonds de 134 millions EUR a été alloué par l’Etat pour soutenir le pays et ses entreprises dans leur croissance digitale.

 

Dans la même dynamique, c’est la pénétration des satellites en Norvège qui est supérieure à celle des autres pays nordiques. La Norvège a achevé en décembre 2017 son passage à la radio numérique terrestre (RNT), devenant le 1er pays au monde à éteindre les émissions nationales en modulation de fréquence (FM). Le passage au numérique, qui avait commencé en janvier 2017 permet, selon ses promoteurs, d’améliorer la qualité du son, d’accroître le nombre de chaînes et d’enrichir les fonctionnalités à un coût de diffusion huit fois moins élevé. Le plus gros opérateur telecom de la zone, Telenor, est norvégien.

 

Lorsque l’on ne considère que le haut débit mobile, la Finlande est largement en avance sur les autres pays et se classe n°1 quant aux nombres d’abonnements mobile : 70 abonnements au haut débit pour 100 habitants (fixe plus mobile). Le trafic de données dans les réseaux mobiles continue lui aussi d’augmenter sur la zone, même si là encore la Finlande est loin devant en ce qui concerne la consommation de données mobiles, utilisant deux fois plus de données par habitant et par mois que la moyenne européenne.

La transformation numérique et la diversification en dehors des services de connectivité sont les prochains grands relais de croissance pour les acteurs traditionnels du marché ; mais ceux-ci devront se confronter à la concurrence d’autres acteurs des TIC. Le déploiement de la 5G y est un enjeu majeur. Il est perçu comme le nouveau fondement de la numérisation des industries et de la société, pouvant simultanément adresser les cas de l’Internet des objets (IoT), des villes intelligentes, de l’industrie du futur, des transports et de la mobilité intelligente ; tous étant des secteurs dynamiques et clés en Europe du Nord.

Les dirigeants des pays nordiques ont signé une lettre d’intention visant à accélérer le développement de systèmes de téléphonie mobile de cinquième génération («5G»). Cette initiative vise à soutenir les efforts de ces pays pour être parmi les premiers au monde dans le déploiement des services sans fil 5G.

L’accord implique le soutien des gouvernements et de nombreuses sociétés de télécommunications de premier plan opérant dans la région, notamment les fournisseurs d’infrastructures Ericsson et Nokia et les opérateurs de téléphonie mobile Telenor, Telia, TDC et Tele2.

Ces grands acteurs nordiques essayent de jouer un rôle exclusif au niveau européen, en tant que défenseur du secteur, face aux géants américains et asiatiques qui s’efforcent également de prendre la pole position en 5G.

Espérons que cette coopération nordique soit aussi fructueuse que l’invention du bluetooth par Ericsson et Nokia dans les années 90 ; le mot Bluetooth (dent bleue) étant une référence à Harald Blatland (surnommé dent bleue pour son goût prononcé pour les mûres), roi danois qui réunifia et « connecta » les royaumes du Danemark, de Norvège et de Suède au 10ème siècle.

 

⇒ Rencontrez nos experts Business France Nordiques sur le MWC 2019, où la zone nordique sera à l’honneur, et venez participer aux French Tech Days en Suède & au Danemark du 21 au 23 mai 2019.
Plus d’informations sur :
https://events-export.businessfrance.fr/frenchtechdays-nordics/

 

 

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

 

M