Temps de lecture: 4 minutes

Il est presque impossible d’échanger avec un nordique qui ne connaitrait pas les principes dictés par la loi de Jante. Janteloven en Norvège et au Danemark, Jantelagen en Suède, Janten Laki en Finlande ou encore Jantulogin aux îles Féroés. Si cette loi existe depuis toujours en Scandinavie, elle n’a été officiellement retranscrite qu’en 1933 par l’auteur danois Aksel Sandemose dans son livre «un fugitif recoupe ses traces » (« En flygtning krydser sit spor »).

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une loi, mais plutôt d’un ensemble de principes qui régissent les relations sociales et le monde de l’entreprise dans les pays nordiques. Aujourd’hui encore, une grande partie des scandinaves adhèrent, consciemment ou non, à ces principes, bien ancrés dans la culture. Difficile donc de faire affaires si on les transgresse !

 

Mais alors qu’est-ce que la loi de Jante que l’on enseigne dès l’école ? Extrait :

 

Tu ne dois pas croire que tu es quelqu’un de spécial – Du skal ikke tro du er noget !
Tu ne dois pas croire que tu vaux autant que nous – Du skal ikke tro du er lige meget som os
Tu ne dois pas croire que tu es plus malin/sage que nous – Du skal ikke tro du er kloger en os
Tu ne dois pas t’imaginer que tu es meilleur que nous – Du skal ikke innbille dig at du er bedre en os
Tu ne dois pas croire que tu sais mieux que nous – Du skal ikke tro du ved mere en os
Tu ne dois pas croire que tu es plus que nous – Du skal ikke tro du er mere en os
Tu ne dois pas croire que tu es capable de quoi que ce soit – Du skal ikke tro at du duger til noget –
Tu ne dois pas rire de nous – Du skal ikke grine af os
Tu ne dois pas croire que quelqu’un s’intéresse / s’inquiète à ton sujet – Du skal ikke tro at nogen kan lige dig
Tu ne dois pas croire que tu peux nous apprendre quelque chose – Du skal ikke tro du kan lære os noget.

 

Les dirigeants nordiques utilisent la Janteloven pour naviguer en toute sérénité dans un monde économique où les disruptions industrielles, les retournements de marchés et les innovations ultra-rapides sont devenus la norme. Les nordiques revendiquent une approche de la technologie centrée sur l’humain. Chacun trouvera donc sa place dans un collectif, au sein duquel ces règles s’appliquent à tous indistinctement de l’âge, du genre, du statut social ou hiérarchique.

Cette étonnante simplicité décrite dans la Janteloven s’avère parfois préjudiciable pour les entrepreneurs nordiques. En effet, les leaders de demain devront savoir s’imposer sur des marchés de plus en plus concurrentiels. Il ne reste que peu de place pour la timidité ou la modestie dans un monde où la communication doit d’être agressive pour conquérir et où « le buzz » reste la meilleure rampe de lancement pour une startup.

 

Alors la Janteloven est-elle applicable au monde des techs ?

 

L’écosystème numérique au-delà du 55ème parallèle nord s’avère être l’un des plus bienveillants et des plus humains. Les entrepreneurs et les salariés du secteur sont en quête d’innovation mais surtout d’un rapport équilibré entre la vie privée et vie professionnelle où chacun trouve sa place. Les salaires en zone nordique sont par ailleurs en moyenne 40% supérieurs à ceux de la moyenne européenne. Innover oui, mais pas à n’importe quel prix !

Aujourd’hui, en s’inspirant des préceptes de modestie et d’unité de la Janteloven, les pays nordiques côtoient le haut des classements internationaux en matière d’innovation, mais aussi de développement personnel, de bonheur, d’entrepreneuriat et d’éducation.

Fort de cet esprit entrepreneurial et de ce climat bienveillant, la région d’afficher un taux de croissance économique supérieur à celui du reste de l’Europe au cours des vingt dernières années. Selon les organisateurs de SLUSH à Helsinki, alors que les Nordiques ne représentent que 3% de la population en Europe, ces derniers représenteraient 50% des richesses créées sur le vieux continent et les investissements dans les startups de la zone ont bondi de près de 160% en 2017. Parmi les « success stories », nous pouvons citer Ikea, H&M et Lego, King, Bluetooth, mais aussi Skype, Spotify et Rovio (éditeur d’Angry Birds) soulignant ainsi le potentiel de la région à constituer un terrain propice au développement de sociétés tech de croissance d’envergure internationale.

 

Et si vous veniez vous en rendre compte par vous-même ?

 

Du 10 au 13 septembre 2018 auront lieux les French Tech Days à Stockholm, en Suède, et à Copenhague, au Danemark. Il s’agit d’une mission d’accélération de trois jours pour découvrir les marchés tech de ces deux pays, qui se partagent la 1ère et la 2de place du classement européen European Innovation Scoreboard.

Cette opération s’adresse aux start-up ou entreprises innovantes dans les secteurs des Fintech, de la Cybersécurité, du Retailtech, de l’Intelligence Artificielle, des Objets Connectés et de la Réalité Virtuelle.

Il s’agit d’une occasion unique pour vous, start-up françaises, de venir rencontrer des partenaires commerciaux, investisseurs et experts tech tout en s’inspirant de la fameuse loi de Jante !

 

→ Votre contact pour en savoir plus sur les pratiques d’affaires de la zone nordique, les opportunités qu’elle offre et les actions de Business France sur ces marchés :

Coralyne BONALDI, Business France OSLO
coralyne.bonaldi@businessfrance.fr

Justine VAUTRIN, Business France STOCKHOLM
justine.vautrin@businessfrance.fr

 

 

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

 

M

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer