Temps de lecture: 3 minutes

La croissance du PIB maintenue, la consommation des ménages en augmentation, des changements dans la législation et les bons pronostics pour le développement du e-commerce font de la Pologne un marché plus que jamais attractif. Business France propose à nouveau aux sociétés de l’Hexagone de découvrir le potentiel du secteur de l’e-commerce en Pologne.

 

Un pays en plein essor économique…

 

Avec 38,5 millions d’habitants et 13,5 millions de foyers, la Pologne est le plus grand marché en Europe centrale et un des pays les plus attractifs de l’Union européenne. L’économie polonaise augmente plus rapidement que prévu, avec une croissance du PIB de 4,6% (contre 3,2% anticipé), soit une dynamique du PIB deux fois plus grande par rapport à la moyenne de l’Union Européenne. Le succès est lié entre autres à la consommation des ménages qui a augmenté de 4,8% en 2017. Pour la première fois ce pourcentage dépasse celui de 2008.

Enfin, le taux de chômage est tombé à son plus bas niveau depuis 26 ans. Selon les derniers chiffres de l’Institut de la Statistique, il s’est élevé à 6,6% en décembre 2017. Ainsi, la Pologne fait partie du classement des sept pays de l’Union européenne ayant le taux de chômage le plus bas.

 

… où l’e-commerce se porte bien

 

Le marché du commerce électronique n’est pas en reste. L’e-commerce polonais représente actuellement une valeur de 9,5 Mds EUR.
D’après les données de l’European E-commerce Report 2017, ce sont les pays d’Europe Centrale et Orientale qui ont atteint la plus grande croissance de la vente en ligne en 2016, dont la Pologne (croissance de 25%).
Selon le rapport Gemius sur l’e-commerce, 54% des internautes en Pologne ont déjà fait leurs achats en ligne en 2017, ce qui représente environ 15 millions personnes au total.
D’après les prévisions, la valeur du marché augmentera encore de 28% pour atteindre 50 Mds PLN (près de 12 Mds EUR) en 2018 et dépasser 70 Mds PLN (17 Mds EUR) en 2020.

De plus, 78% des magasins polonais en ligne ont vu leurs ventes augmenter en 2016, dont 45% de plus de 20%. L’analyse du groupe DPD indique que la part du e-commerce dans le commerce de détail a représenté déjà 12,5% en 2017 (moyenne européenne s’égale à 11,3%).

 

Une nouvelle loi qui bénéficiera aux e-commerçants

 

La Pologne interdit progressivement le commerce dominical. La nouvelle loi interdisant le commerce le dimanche est entrée en vigueur le 01 mars 2018. Les fermetures seront introduites graduellement et deviendront complètes en 2020 (avec quelques exceptions).

Celle loi devrait avoir des conséquences positives pour les opérateurs d’e-commerce, non concerné par les nouvelles régulations. En 2018, quand les magasins ouvriront seulement le premier et le dernier dimanche du mois, les magasins en ligne seront privilégiés pendant 23 jours. Non seulement la nouvelle loi favorisera les consommateurs à s’orienter vers l’e-commerce, mais elle incitera également les enseignes « physiques » à faire évoluer leur offre et se diriger vers les solutions digitales.

 

En marche vers de meilleurs services

 

Parmi les tendances pour cette année, on énumère : la personnalisation (et la « customer experience »), l’usage des smartphones dans l’e-commerce (70% des mouvements sont générés par des appareils mobiles), la « machine learning » et l’intelligence artificielle dans l’optimisation et l’automatisation des achats (par ex. avec les « chatbot »), le rôle croissant du marketing digital (social, content et e-mail marketing) ainsi que le service « same day delivery » faisant face à la nouvelle loi interdisant le commerce le dimanche.

Les experts citent également les créations de showrooms des boutiques en ligne comme stratégie renversée de l’omni-canal ou encore le croisement des canaux B2B et B2C (environ 56% des professionnels ont commandé sur Internet en 2017 par rapport à 30% en 2014). Enfin, ils soulignent l’essor de plateformes type marketplace comme Allegro, le plus grand opérateur en Pologne comparable à EBay ou Amazon (ces derniers restant moins populaires en Pologne) ainsi que le développement du retail tech avec l’e-grocery, qui aura de plus en plus de poids dans le commerce de détail.

 

Business France suit les tendances sur le marché et y accompagne les entreprises françaises

 

Pour répondre aux besoins du secteur, le bureau Pologne de Business France, vous propose de participer à des rendez-vous personnalisés et ciblés afin d’entamer des premières négociations avec de potentiels partenaires. Les rencontres sont dédiées notamment aux fournisseurs de solutions d’optimisation et de fidélisation de sites marchands, ainsi que d’autres opérateurs de produits et technologies pour le retail (par ex., des spécialistes d’affichage dynamique ou de PLV).

 

Pour en savoir plus sur le marché polonais de l’e-commerce et l’accompagnement que Business France vous propose dans ce domaine, contactez :

Katarzyna SUWALA, Conseillère Export, bureau Business France de Varsovie
katarzyna.suwala@businessfrance.fr

 

 

Vous êtes une entreprise française et souhaitez discuter de votre développement international ? Un conseiller dédié dans votre région et expert de votre secteur vous recontactera dans les plus brefs délais :

 

 

M