Business France - Logo
Menu
BUSINESS FRANCE RADIO

Rencontres d’affaires Transformation digitale en Arabie saoudite, dans le cadre du programme de diversification économique ‘’Saudi Vision 2030’’

Rencontres d’affaires Transformation digitale en Arabie saoudite, dans le cadre du programme de diversification économique ‘’Saudi Vision 2030’’

Le Royaume d’Arabie Saoudite est historiquement tributaire des revenus du pétrole pour sa croissance économique. Pour diversifier son économie, conformément aux ambitions de la Vision 2030, le gouvernement saoudien a lancé un programme d’Unité nationale de numérisation qui vise à construire une économie et une société entièrement numérisées, fondées sur la création de plates-formes numériques.

Le gouvernement saoudien investit massivement dans le développement du secteur du numérique afin d’enrichir l’interaction et la participation et d’accélérer la réalisation de la Saudi Vision 2030

Les autorités saoudiennes attachent une grande importance au concept d’administration en ligne (e-gouvernement). Un processus de transformation menant à sa réalisation a été lancé sous le programme Yesser. A cet égard, le ministère des Finances saoudien a lancé, en juillet 2018, son portail numérique destiné à rationaliser les services aux secteurs publics et privés. Aussi, le ministère des Communications et de l’Information de la Technologie a lancé en août 2018 sa nouvelle initiative “Smart Hajj” comprenant des services numériques et une liste des applications les plus interactives pour les pèlerins du Hajj.

Le Fonds d’investissement public (PIF), bras armé de la politique de diversification de l’économie saoudienne, vise à soutenir l’expansion des TIC en mettant l’accent sur la fibre afin d’améliorer la qualité du service et de la connectivité dans le Royaume

Neom, projet de ville futuriste, prévoit de fournir de l’internet haut-débit sans fil et gratuit, et de fournir un modèle complet d’e-gouvernement pour assurer la vie administrative et sociale de la ville. Neom représente un projet d’une valeur de 500 Mds USD.

L’Autorité monétaire saoudienne (SAMA) a annoncé son intention de développer un écosystème de technologies financières (FinTech). En juillet 2017, l’Autorité des marchés des capitaux (CMA) a approuvé les deux premières licences Fintech dans le Royaume : Manafa Capital et Scopeer, qui offrent toutes les deux des services de financement en crowdfunding.

La population saoudienne, une population jeune et plus connectée que jamais

♦ 51 millions abonnés mobiles
♦ 161 % de taux de pénétration
♦ 99% de couverture de la population en 3G
♦ La classe moyenne saoudienne possède 2,3 appareils connectés, 9 sur 10 possèdent un smartphone
♦ Sur les médias sociaux, l’Arabie saoudite détient le record mondial de fréquentation sur ces réseaux. La consommation de vidéos sur YouTube par habitant est la plus élevée au monde : 90 millions de séquences sont visionnées par jour en Arabie Saoudite. Et le streaming dépasse de loin l’audience des télévisions traditionnelles.

L’Arabie saoudite entre aujourd’hui dans une nouvelle ère, celle de la transformation digitale de ses entreprises, laissant entrevoir multitudes d’opportunités pour les investisseurs étrangers

◊ L’Arabie saoudite a conclu en novembre 2017 un accord avec General Electric pour stimuler la numérisation du secteur industriel (énergie, soins de santé, eau, exploitation minière et fabrication) et aider les jeunes à faire progresser la transformation numérique du Royaume.

◊ L’Autorité monétaire saoudienne (SAMA) et l’entreprise américaine, Ripple, ont signé un accord afin d’aider les banques saoudiennes à régler leurs paiements en utilisant la technologie de la blockchain.

◊ Orange Business Services (OBS) suit plusieurs projets de « smart cities » en partenariat avec l’opérateur saoudien Mobily. Par ailleurs, un MoU a été signé avec OBS et SABIC pour la collaboration dans le domaine de la transformation numérique. OBS travaille en synergie avec Saudi Aramco dans la connectivité réseau et l’intelligence globale.

◊ CDC International Capital (CDC-IC) et Kingdom Holding Company (KHC), contrôlée par le Prince saoudien Al-Waleed, ont constitué en 2017 un fonds conjoint, Five Capital Fund 1 (FCF1), dont la thèse d’investissement vise à soutenir des entreprises françaises dans leur développement en Arabie saoudite et à accroitre nos parts de marché dans les secteurs clés de l’économie du Royaume. Doté initialement de 100 M USD (CDC-IC 50, KHC 50) mais avec une taille cible de 400 M USD.

Business France, fort de son implantation et de ses connaissances dans la zone, organise des Rencontres d’affaires en Arabie saoudite du 18 au 20 mars 2019 afin de donner l’opportunité au tissu numérique français de montrer son expertise digitale auprès des acteurs locaux clés.

Venez identifier de nouvelles opportunités pour vos solutions innovantes et rencontrer les donneurs d’ordre étatiques ainsi que les décideurs du secteur privé saoudien, de potentiels partenaires et les investisseurs dans les nouvelles technologies

Plaquette de présentation des Rencontres d’Affaires

CONTACT :
Stéphanie HANNA

Chargée d’affaires export Tech & Services Arabie saoudite
stephanie.hanna@businessfrance.fr
+ 961 11 434 4158

Auteur : Admin publié le November 22,2018
Catégorie: Focus marché , TIC

Publier un commentaire

Refresh

Comment 0 commentaires