Business France - Logo
Menu
BUSINESS FRANCE RADIO

FINTECH – Partez à la conquête des places financières de Londres et Dublin

FINTECH – Partez à la conquête des places financières de Londres et Dublin

Partez à la conquête des places financières de Londres et Dublin

A l’instar de la société Dejamobile (cf. témoignage en fin d’article), une Fintech française basée à Londres et Dublin, Business France a choisi d’activer les synergies qui existent entre les marchés britannique et irlandais au travers du French Fintech Tour !

Pourquoi ce choix devrait inspirer de nombreuses sociétés françaises ?

Les marchés britannique et irlandais constituent un tremplin pour les entreprises françaises à l’ambition internationale. Alors que Londres est la première place financière mondiale et a enregistré des taux d’investissement record dans la Fintech, il est aussi un marché extrêmement mature, exigeant et coûteux. Ainsi le marché irlandais peut constituer une belle porte d’entrée grâce à son environnement d’affaire moins féroce, la coexistence de grandes banques, le centre financier IFSC et les « Silicon Docks » qui accueillent les sièges européens des plus grandes entreprises Tech du monde.

 

Des moyens à la hauteur des ambitions

En 2017, plus de 930 millions d’euros (825 millions de livres sterling) de sources privées et publiques ont été investis dans les Fintech britanniques, soit le double par rapport à l’année. Le gouvernement britannique souhaite en effet faire du Royaume-Uni la place forte mondiale du marché de la Fintech, et met donc en place, en plus des investissements, des initiatives favorables aux acteurs de ce secteur. On retrouve notamment les regulatory sandboxes qui permettent aux startups Fintech de tester leurs solutions dans un environnement réel, ou encore le Project Innovate de l’autorité de régulation FCA – Financial Conduct Authority – qui a pour but d’accompagner les sociétés afin de les aider à obtenir les compétences nécessaires pour introduire une solution financière innovante sur le marché.

En parallèle, le plan IFS 2020 lancé par le gouvernement irlandais en 2015 a pour but de faire de l’Irlande un cluster mondial en finance et Fintech. L’ile émeraude dispose d’une taxe sur les entreprises à 12,5%, d’accords avec 72 pays pour un paiement des taxes et impôts simplifiés, et d’un crédit d’impôts R&D à 25%.

 

Le champion face au challenger

Beaucoup de villes aspirent à prendre la place de Londres mais la tâche est ardue, son statut de capitale mondiale de la finance n’est pas dû au hasard et repose sur de solides atouts :

◊ Un nombre de développeurs important

◊ La présence de Level 39, le plus grand accélérateur Fintech d’Europe et le seul marché financier vraiment mondial du continent

◊ Des investissements record

◊ Le fait d’être actuellement le seul marché financier mondial en Europe

Il est à prédire que de nombreuses banques britanniques garderont leur ancrage sur leur territoire mais pourrons profiter de certains atouts de l’Irlande :

♦ L’écosystème Tech : la présence des centres de Big Data, des entreprises des médias sociaux et des data analytics.
Les talents : des talents hautement éduqués et multilingues, un accès aux talents européens, un système d’embauche rapide et simplifié, et un système éducatif classé dans le top 10 mondial.
Un environnement fort : 400+ entreprises du secteur bancaire (qui emploient plus de 40 000 personnes). Le secteur de la Fintech emploie aujourd’hui environ 100 000 personnes en Irlande.
Un accès privilégié au marché européen : l’Irlande, pays membre de l’UE, sera le seul pays anglophone de la zone EU après le Brexit avec un accès total au marché européen.

 

Les opportunités à saisir

Les sociétés de services financiers traditionnelles ont longtemps vu, et continuent toujours de voir les Fintech comme des concurrents sérieux. En effet, selon un sondage PwC de 2017, 88% de ces sociétés traditionnelles sont inquiètes quant au risque de perdre des parts de marché au profit des startups innovantes. Bien que des efforts soient entrepris par 77% des acteurs traditionnels du milieu de la finance, 82% des institutions financières prévoient des partenariats dans les 3 à 5 prochaines années à venir avec le monde de la Fintech. Cette collaboration s’effectuerait autour de technologies innovantes, notamment l’intelligence artificielle et la blockchain.

Adreas Hoepner, professeur en risque opérationnel, Banque et Finance à la UCD Michael Smurfit Graduate School of Business indique que « Les RegTech représentent une opportunité fantastique pour Dublin, qui dispose de belles jeunes pousses dans ce sous domaine et possède d’excellent ingénieurs et un centre financier fort ».
Le graphique ci-dessous illustre les différentes branches de la Fintech représentées en Irlande.

 Irlande - Fintech

 

SESAMm est une FinTech spécialisée dans la donnée alternative et les analytics pour les gestionnaires d’actifs (fonds, banques, assureurs). Son équipe a participé au French FinTech Tour à Londres et Dublin et est revenue en France avec les valises pleines : nombreux contacts commerciaux, investisseurs et un Business Developer senior embauché ! Le marché UK est particulièrement avancé sur les sujets de données alternatives et dispose d’une excellente compréhension des thèmes abordées.

Sesamm

 

Dejamobile témoigne également : « Dejamobile a identifié le marché britannique comme étant l’un des plus avancés en termes d’infrastructure, d’adoption des nouvelles technologies et de lancements de nouveaux projets innovants dans le domaine des services financiers et du paiement. Au-delà de son potentiel local, Londres est également un véritable « hub » européen de la Fintech. Sa puissance d’attractivité permet aux start-up françaises d’acquérir une notoriété sectorielle efficace et de développer de nouveaux partenariats au UK et plus largement en Europe. Le French Fintech Tour est un évènement au format atypique qui donne l’opportunité d’échanger avec une diversité de profils décideurs. »

Si vous aussi vous voulez profiter des synergies entre ces deux marchés, inscrivez-vous dès maintenant au French Fintech Tour en cliquant ici.

Contact

Isabelle TIBAYRENC,
Chef de Pôle Tech & Services @Business France UK / Irlande
isabelle.tibayrenc@businessfrance.fr

Sources : Irish Times, IDA Ireland, FinTech Ireland, TechIreland et KPMG

 

 

Auteur : Admin publié le January 26,2018
Catégorie: FinTech , TIC

Publier un commentaire

Refresh

Comment 2 commentaires

Eloy

buy cheap viagra uk online viagra pills buy viagra for cheap

Jonathon

order viagra australia viagra without a doctor's prescription viagra gel sale