Business France - Logo
Menu
BUSINESS FRANCE RADIO

L’industrie audiovisuelle changeante et grandissante du Moyen-Orient !

L’industrie audiovisuelle changeante et grandissante du Moyen-Orient !

L’Expo Dubai UAE 2020 dont le slogan est « Connecting Mind, Creating the Future » est source de nombreuses opportunités pour les sociétés françaises, tant dans les infrastructures réseaux que dans l’audiovisuel.
Business France accompagne les sociétés françaises de la télécommunication et de l’audiovisuel afin de leur faciliter l’accès au marché aux Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite et Liban.

     ♦ Aux Emirats Arabes Unis,

Au cours des 15 dernières années, Dubaï s’est imposée comme l’un des centres clés du Moyen-Orient pour les médias imprimés, audiovisuels et numériques. Dubai Media City, la zone franche axée sur les médias de l’émirat, a attiré un certain nombre de médias mondiaux, notamment des organes de presse tels que Reuters, The Economist et CNN; des maisons d’édition telles que McGraw Hill et Forbes; sociétés de production multimédia, y compris Sony et Showtime; et des agences de publicité comme DDB et Dentsu Aegis. Ces sociétés – et bien d’autres similaires – servent un public international émirati.

En conséquence, Dubaï est de plus en plus considéré comme un acteur croissant sur le paysage médiatique mondial. Le gouvernement s’est efforcé de renforcer la réputation de l’émirat en tant que plaque tournante des médias au cours des dernières années, en lançant de nouvelles initiatives visant à garantir que Dubaï reste compétitive par rapport aux autres centres régionaux des médias, notamment en Égypte, au Liban et au Qatar. C’est dans ce sens que les dirigeants de l’émirat ont créé une nouvelle entité de surveillance du secteur des médias, la Dubai Creative Clusters Authority (DCCA), dont l’objectif est de faire en sorte que la ville reste un site de premier plan pour les entreprises créatives et innovantes.

L’augmentation constante des dépenses de publicité – en particulier dans les produits et services numériques – suggère que malgré des taux de pénétration des médias et des TIC relativement élevés à Dubaï, la marge de croissance sur le marché local est encore considérable. Bien que le marché de l’ipTV ait explosé ces dernières années, la récente répression à l’encontre d’opérateurs illégaux devrait finalement déboucher sur une nouvelle activité légale du marché.

 

     ♦ En Arabie Saoudite,

L’Arabie saoudite a entamé en 2018 sur une note positive avec l’annonce par le gouvernement de son plus important budget financier, qui soutiendra les plans d’expansion et de diversification du pays dans le cadre de son programme Vision 2030.

La stratégie mettra en œuvre des changements visant à améliorer l’économie du royaume par le biais d’une augmentation des taxes et du prix du carburant, tout en encourageant les investissements et la diversification loin du pétrole. Il soutiendra également l’utilisation des technologies numériques pour des utilisations telles que l’informatique en nuage et le commerce électronique, tout en encourageant le développement des TIC, y compris des investissements dans l’infrastructure à large bande.

Le haut débit est largement disponible en Arabie saoudite via DSL, fibre et sans fil. En 2018, les abonnements DSL représentent toujours la plus grande proportion des abonnements au haut débit fixe, mais ils sont aujourd’hui en légère baisse, car les consommateurs optent pour le haut débit mobile ou les services FttH / FttP.

Le taux de pénétration de l’Internet en Arabie saoudite a atteint environ 80%, ce qui est nettement supérieur à la moyenne du Moyen-Orient. L’Arabie saoudite s’engage à fournir des services Internet à ses zones rurales défavorisées. Le programme est maintenant achevé aux trois quarts et des milliers de localités ont fourni un accès là où cela n’était pas considéré comme commercialement viable pour les opérateurs.

Les opérateurs de téléphonie mobile ont été confrontés aux changements et aux défis récents liés à l’introduction de la loi biométrique sur les empreintes digitales, qui a entraîné une chute du nombre d’abonnés, ainsi que l’abandon des comptes prépayés.

Un important bouleversement concurrentiel du secteur des télécommunications saoudien a commencé fin 2016 lorsque le gouvernement saoudien a annoncé son intention d’accorder des licences unifiées à Zain Saudi Arabia et à Mobily, ce qui permettrait aux opérateurs de proposer des services de téléphonie fixe et Internet. Dans le passé, seul STC était autorisé à le faire. En 2018, la demande de licence unifiée de Go Telecom fut toutefois rejetée.

La levée récente des interdictions de services VoIP et de messagerie OTT, qui permettait à des fournisseurs tels que Skype, Viber, Whatsapp et ainsi de suite de reprendre ses activités, a également renforcé la concurrence sur le marché de la téléphonie mobile.

 

     ♦ Le Liban,

Le Liban s’emploie depuis quelques années à améliorer son infrastructure fixe sous l’impulsion du ministre des Télécommunications, Jamal Jarrah. En 2017, des plans prévoyant l’installation de nouveaux réseaux fixes et de fibres optiques ainsi que de services DSL plus rapides ont été introduits.

En 2018, nous constatons des progrès significatifs dans ce domaine avec l’attribution de licences, qui permet à trois fournisseurs de services existants d’exploiter et de fournir des services FttH aux consommateurs, via le réseau appartenant au gouvernement d’Ogero. La tarification des services de télécommunication a déjà été soulevée au Liban et on espère que les nouveaux forfaits FttH ne seront que modérément plus onéreux que ceux basés sur DSL.

Le marché des télécommunications libanais occupe une position unique au Moyen-Orient, compte tenu du niveau de participation du gouvernement. Si la plupart des opérateurs historiques de la région appartiennent à l’État, au Liban, cette propriété s’étend également aux deux opérateurs de téléphonie mobile du pays.

Les réseaux mobiles appartenant à l’État sont exploités par des sociétés privées moyennant des frais de gestion. Les deux réseaux sont actuellement gérés par Zain of Kuwait (Touch) et Orascom of Egypt (Alfa).

Les deux opérateurs ont lancé les services 4G LTE, renforçant ainsi le lecteur vers le haut débit mobile et offrant une alternative solide aux offres fixes existantes. Les opérateurs se préparent également à la 5G et en 2018, le premier essai réussi de la 5G a été mené au Liban.

 

 CABSAT 2019

Si vous souhaitez développer vos courants d’affaires dans le secteur de l’audiovisuel, de la production et du broadcast au Moyen Orient, le Cabsat est le salon de référence dans la région.

Il attire plus de 12 000 visiteurs de plus de 115 pays dont 80% sont issus du Moyen orient. Le développement des supports de diffusion, les possibilités qu’offre le numérique en matière de moyens techniques et en production de contenu sont autant de voies à suivre pour les entreprises françaises qui souhaitent se positionner sur le marché de la région.

C’est pourquoi Business France organise, en liaison avec le bureau Business France Dubaï, un pavillon France sur ce salon incontournable pour les entreprises qui veulent travailler au Moyen Orient.

→ CABSAT présente les dernières innovations du secteur de l’audiovisuel : équipements d’enregistrement et de diffusion, UHD/4K, 3D, IPTV et TV sur mobile, technologies de création gestion et distribution de contenu, etc.

→ CABSAT propose des plateformes de networking : conférences dédiées permettant de mieux appréhender le marché et découvrir les opportunités d’affaires, de formuler des stratégies et créer des partenariats, un marketing power pack afin de développer les opportunités d’affaires.

→ CABSAT est une plateforme d’affaires établie et reconnue dans le secteur des media numériques : il attire les broadcasters, les producteurs, les développeurs de logiciels, les intégrateurs et les chaînes TV de tout le Moyen Orient. 

CABSAT, Audiovisuel, Moyen-Orient, Dubaï, Liban, EAU, Arabie Saoudite, Tech, Pavillon France, Salon, Export, Business France, International

Plaquette de présentation de l’offre Pavillon France

⇒ CONTACT :
Christelle PEYRAN
Conseillère Export @ Business France Moyen-Orient
christelle.peyran@businessfrance.fr

 

Auteur : Admin publié le November 22,2018
Catégorie: Audiovisuel , Salon

Publier un commentaire

Refresh

Comment 0 commentaires

%d bloggers like this: