Business France - Logo
Menu
BUSINESS FRANCE RADIO

La Fabrique à Brevets, le dispositif de France Brevets pour accélérer votre développement commercial

La Fabrique à Brevets, le dispositif de France Brevets pour accélérer votre développement commercial

Vous êtes startupper ? Vous cherchez à lever des fonds ?
Alors vous devez absolument prendre connaissance de la Fabrique à Brevets, le dispositif conçu par notre partenaire France Brevets pour vous accompagner dans votre stratégie de propriété intellectuelle et faciliter votre développement.

 

France Brevets et Business France au service de la montée en puissance de la French Tech à l’international

France brevets est un fonds d’investissement en propriété intellectuelle créé par l’État Français en 2011, et au service de la valorisation et de la protection de l’innovation.

Tout comme Business France, France Brevets est au service des entreprises innovantes françaises. Ensemble, nous avons à cœur d’œuvrer pour accélérer la croissance des startups et PME tech à fort potentiel, et développer leur présence à l’international. France Brevets était présent cette année sur le Pavillon French Tech by Business France du CES Las Vegas, pour renforcer son dialogue avec les startups, et les sensibiliser toujours plus à la protection de leur propriété intellectuelle.

La stratégie de propriété intellectuelle, facteur de réussite essentiel des startups

France Brevets milite depuis sa création pour que la protection intellectuelle devienne une question prioritaire pour les startups, dès la phase d’amorçage. Pour France Brevets, la corrélation entre les brevets et la réussite d’une start-up est claire, et les études sur le sujet vont dans le même sens. Celle réalisée par Harvard Business School, publiée par le National Bureau of Economic Research, montre une nette différence entre une jeune pousse dont la demande de brevet a été accepté et une autre qui a été rejetée : en moyenne, la start-up qui a brevetée une innovation a un volume de ventes 80% supérieur et 18 collaborateurs de plus cinq ans plus tard. Une étude réalisée en 2017 par France Brevets avec Mines Paristech souligne que les brevets multiplient par trois la probabilité de succès des start-up qui en détiennent.

Mais la France est plutôt en retard dans ce domaine. Les entrepreneurs ne se préoccupent que trop peu de ce sujet, ou bien trop tard, souvent par manque d’information, ou à cause des freins liés au coût et à la durée des procédures de dépôt. La culture de la propriété industrielle est également moins forte en France que dans certains pays européens, comme l’Allemagne où la stratégie est beaucoup plus offensive. Une nouvelle étude France Brevets a récemment montré que les PME allemandes ont déposé 2 fois plus de brevets que leurs homologues françaises sur les 20 dernières années. La France se rattrape néanmoins avec le dépôt de brevets après l’amorçage (qui concerne 52% des startups hexagonales, contre 46% pour la moyenne mondiale). Mais ces startups en déposent un volume plus faible, et leur impact est moindre, puisque de manière générale, plus un brevet est déposé tard, moins sa portée est large.

Pourtant, les brevets apportent un véritable avantage compétitif, dans un environnement où la concurrence est rude. Ils donnent aux startups une valeur concrète auprès d’autres grands acteurs économiques, et facilitent ainsi l’atteinte d’objectifs stratégiques tels qu’une levée de fonds, une meilleure visibilité, ou encore la signature d’un accord de partenariat. Ils permettent également d’aborder l’international de manière plus efficace. Les potentiels partenaires et investisseurs étrangers accordent en général plus facilement leur attention à des entreprises disposant de la propriété intellectuelle de leurs innovations. C’est le cas particulièrement aux Etats-Unis, ou les fonds sont très attentifs à ce sujet.

 

La Fabrique à Brevets (FaB), un programme sur-mesure qui facilite la levée de fonds

Diverses organisations, comme l’INPI ou France Brevets, se mobilisent pour faciliter le dépôt de brevets des entreprises françaises. France Brevets a lancé La Fabrique à Brevets, un programme dont l’objectif est d’aider les startups à constituer des portefeuilles de brevets qui protègent dans le monde entier, via un accompagnement sur-mesure et une offre d’avance remboursable.

Concrètement, France Brevets identifie via des processus d’idéation ce qui doit être breveté dans les programmes de R&D des entreprises, supervise la rédaction des demandes de brevets en France et à l’international, identifie le potentiel des inventions et souligne les enjeux financiers. Le fonds travaille avec des conseils en propriété intellectuelle (CPI) et se rémunère grâce au licensing des brevets ainsi déposés ou par un forfait déterminé à l’avance avec l’entrepreneur et payable 12 à 48 mois plus tard – le temps que la start-up lève ses premiers fonds. France Brevets conseille également les startups dans leur stratégie d’innovation à moyen et long terme pour une adéquation avec leur modèle économique.

Plusieurs entreprises ayant bénéficié du soutien de France Brevets ont reconnu la dimension déterminante de celui-ci dans leur développement commercial. La société Energysquare en fait partie. La startup, qui propose une technologie de charge sans fil haute puissance capable d’alimenter plusieurs appareils simultanément (primé au CES Las Vegas 2017), a levé récemment 1M €. Dans une interview pour Les Echos, la startup présente la solution FaB comme une étape nécessaire à sa levée de fonds, dans la mesure où elle permet de donner plus de poids au projet de l’entreprise au moment de convaincre les investisseurs, rassurés par la présence d’un portefeuille de brevets.

La FaB vous intéresse ? France Brevets vient de lancer un nouveau site internet pour la solution. Si vous aussi, vous voulez gagner du temps et de l’argent, RDV sur https://www.fabriqueabrevets.com/.

Auteur : Admin publié le April 23,2018
Catégorie: Actualités des partenaires , Focus start-up

Publier un commentaire

Refresh

Comment 0 commentaires