Business France - Logo
Menu
BUSINESS FRANCE RADIO

Forces et faiblesses numériques des 28 pays de l’Union européenne

Forces et faiblesses numériques des 28 pays de l’Union européenne

Selon l’indice relatif à l’économie et à la société numériques (DESI, pour Digital Economy and Society Index) pour 2017 rendu public début mars, l’Union européenne progresse, mais l’écart est encore trop grand entre les champions du numérique et les pays les moins performants. Un surcroît d’efforts et d’investissements s’impose pour pouvoir tirer le meilleur parti du marché unique numérique.

Cette analyse fournit un outil qui présente les performances des 28 États membres dans des domaines très divers, allant de la connectivité à la numérisation des entreprises et des services publics en passant par les compétences numériques.

Selon Andrus Ansip, vice-président chargé du marché unique numérique : « La numérisation de l’Europe est en cours, mais de nombreux pays doivent intensifier leurs efforts. Tous les États membres doivent investir davantage pour pouvoir profiter pleinement du marché unique numérique. Nous ne voulons pas d’une Europe numérique à deux vitesses. Nous devons unir nos efforts pour faire de l’UE un leader mondial du numérique.»

L’UE dans son ensemble a amélioré son score dans le domaine du numérique de 3 points de pourcentage par rapport à l’an dernier, mais les progrès pourraient être plus rapides et la situation varie selon les États membres (le fossé numérique, autrement dit l’écart qui sépare le pays le plus avancé en la matière du pays le moins avancé, est de 37 points de pourcentage, contre 36 en 2014).

Ce sont le Danemark, la Finlande, la Suède et les Pays-Bas qui affichent les meilleurs indices cette année, suivis par le Luxembourg, la Belgique, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Estonie et l’Autriche. La France, quant à elle, se classe au 16e rang de cet indice DESI 2017.

Le trio de tête de l’UE l’emporte aussi au niveau mondial, devançant la Corée du Sud, le Japon et les États-Unis.

La Slovaquie et la Slovénie sont les pays de l’UE qui ont le plus progressé. Malgré certaines améliorations, plusieurs États membres, notamment la Pologne, la Croatie, l’Italie, la Grèce, la Bulgarie et la Roumanie, ont encore du retard par rapport à la moyenne de l’UE en matière de développement numérique.

En savoir plus : consulter le communiqué de presse de la Commission sur ce lien

Auteur : Admin publié le March 13,2017
Catégorie: TIC

Publier un commentaire

Refresh

Comment 0 commentaires