Business France - Logo
Menu
BUSINESS FRANCE RADIO

Dubaï, à la pointe des innovations dans l’Intelligence Artificielle et la Cybersécurité

Dubaï, à la pointe des innovations dans l’Intelligence Artificielle et la Cybersécurité

Les investissements innovants constants de la ville en nouvelles technologies et la dynamique enclenchée avec la perspective de l’Exposition Universelle de 2020 font aujourd’hui de Dubaï LA référence technologique de la Région moyen-orientale.

 

Dubaï a depuis longtemps effectué sa transition économique et fait aujourd’hui partie des acteurs majeurs des innovations en termes de nouvelles technologies. A l’aune de l’Exposition Universelle, qui se tiendra à Dubaï d’octobre 2020 à avril 2021, la ville se munit d’infrastructures, de logiciels et d’outils toujours plus modernes, le tout dans la perspective de décrocher la palme de la ville la plus intelligente et la plus heureuse du monde, d’ici le lancement de l’exposition. Voitures autonomes, robots-policiers, drones, chat-bots administratifs, tous les secteurs de l’économie sont influencés par cette recherche constante d’innovation et de modernité.

La cybersécurité, un secteur en plein essor

Le secteur est en effet sous les feux des projecteurs, la cybercriminalité ayant touché plus de 3,72 millions de personnes en 2017 et ayant engendré des pertes de plus d’1,05 Mds USD dans le monde. Ce marché représentant aujourd’hui plus de 23 Mds USD et une croissance supérieure à 11,8%, la cybersécurité est source d’innovations [1].

Avec la création d’un « réseau de cybersécurité avancée » au service de 35 organismes fédéraux, les Emirats Arabes Unis se dotent d’outils afin de contrer les attaques en ligne. Le Conseil de coopération du Golfe (CCEAG) devrait ainsi investir près de 11,4 Mds USD d’ici 2024 [2]. En septembre 2017, Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, l’Emir de Dubaï et le Premier Ministre des Emirats Arabes Unis, a lancé la Stratégie de Cybersécurité de Dubaï, articulée autour de 5 axes : Cybersécurité, Innovation, Collaboration nationale et internationale, Société cybersmart et Cyber résilience [3]. La Fédération des Banques des Emirats Arabes Unis (UBF) a de plus lancé en 2018 son premier Centre de partage et d’analyse de l’information, et tout ceci laisse entrevoir de belles possibilités pour les fournisseurs de solutions de cybersécurité spécialisées.

La demande provient aussi des sociétés privées émiriennes, qui doivent se munir de systèmes de protection toujours plus performants, combinant systèmes DNS, protections DDoS, pare-feu, antivirus et autres systèmes de gestion des accès/authentification.

Dans ce contexte, les entreprises françaises peuvent bénéficier de programmes d’accélération leur permettant de s’intégrer sur le marché émirien, à l’image de Velours, première start-up française à être incubée au Dubai Future Accelerator.

La technologie au service d’une ville smart

Le plan « Dubaï Smart City 2021 » et la stratégie fédérale pour l’Intelligence Artificielle, lancée en Octobre 2017, boostent aussi le développement d’une économie smart. Blockchain, IoT, RetailTech, aucun secteur n’est laissé de côté et les opportunités d’exportation sont riches.

Dans cette mouvance technologique, les incubateurs et les accélérateurs de start-ups ainsi que les co-working spaces deviennent incontournables, et les zones franches spécialisées (Dubai Internet City, Dubai Silicon Oasis) facilitent la transformation digitale du pays. On citera notamment le programme d’accélération « The Greenhouse », mené par le groupe Chalhoub, leader de la distribution de marques de luxe dans la région.

Les investisseurs locaux, régionaux et mondiaux guettent de plus en plus ces programmes et ces start-ups. Les Venture Capital (VC) les plus actifs aux Emirats Arabes Unis en 2017 ont été : 500 Startups, Middle East Venture Partners (MEVP), BECO Capital, Raed Ventures et Wamda Capital.

Des objets connectés (Iot) à la Fintech en passant par la RetailTech, l’E-commerce, la Cybersécurité, la Blockchain, l’Intelligence artificielle ou encore la réalité augmentée et virtuelle, Dubaï s’ouvre au monde pour rechercher des start-ups répondant aux besoins de la ville, moderne et innovante. Et pourquoi pas la French Tech ?

 French Tech Tour EAU (1er au 3 Avril 2019)

Eu égard aux différentes opportunités aux Emirats Arabes Unis et à la place prépondérante que le pays donne aux nouvelles technologies, Business France a décidé d’organiser le 1er French Tech Tour du Moyen Orient qui se tiendra aux Emirats Arabes Unis du 1er au 3 Avril 2019 en marge de la Future Technology Week. Si vous souhaitez développer vos courants d’affaires dans les secteurs tech et surtout découvrir les différentes opportunités de ce Hub Régional, inscrivez-vous sans tarder, les places sont limitées !

→  Pour en savoir plus sur l’écosystème tech de Dubaï et l’accompagnement de Business France (dont le French Tech Tour 2019) : https://events-export.businessfrance.fr/french-tech-tour-eau-2019/

  Votre contact : Marielle STEPHAN, Business France EAU, marielle.stephan@businessfrance.fr, +971 4 408 49 80

 

[1] Norton Cybersecurity Insight Report 2016 et 2017

[2] Getting the Deal Trough, Cybersecurity / UAE https://gettingthedealthrough.com/area/72/jurisdiction/33/cybersecurity-united-arab-emirates/

[3] Khaleejtimes, Cybersecurity : Trends to look out for https://www.khaleejtimes.com/technology/cyber-security-trends-to-look-out-for-in-2018-

Auteur : Admin publié le December 17,2018
Catégorie: Confiance numérique / Cybersécurité , Focus marché , Focus start-up

Publier un commentaire

Refresh

Comment 0 commentaires